Mer Caspienne Câbles fibre optique Azerbaïdjan Kazakhstan Turkménistan Internet

La Caspienne, futur nœud Internet pour l’Asie centrale ?

DECRYPTAGE. Alors que la convention sur le statut de la mer Caspienne devait accoucher d’un pipeline, ce sont des câbles qui devraient bientôt voir le jour. Deux projets de câbles de fibre optique partant de Bakou pour relier le Kazakhstan et le Turkménistan ont été annoncés à la fin novembre. Une aubaine pour les pays d’Asie centrale, qui affichent aujourd’hui des connexions Internet d’une vitesse déplorable, gravitant dans le dernier tiers des Etats dans le monde.

Ces deux projets sont l’une des premières concrétisations de l’accord sur la mer Caspienne de 2018, alors que le projet de gazoduc entre l’Azerbaïdjan et le Turkménistan est aujourd’hui bloqué par l’Iran et la Russie. Grandement dépendants du Kazakhstan, lui-même dépendant de la Russie, les Etats centrasiatiques pourraient avoir une porte de sortie numérique grâce à ces deux câbles. Décryptage.

………………………………………………

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos membres, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez devenir membre de Novastan à partir de 2 euros par mois ou en adhérant à notre association. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre email : novastan.france@novastan.org.

Deux projets de câbles de fibre optique au fond de la mer Caspienne pourraient désenclaver l’Asie centrler.
Alexander Gerst via Visual Hunt
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *