Chavkat Mirzioïev Ouzbékistan Sénat Procureur Général Administration Politique Discours

Le président ouzbek pousse dehors la vieille garde de son administration

DECRYPTAGE. Limogeage du procureur général, accusé de corruption, critique en règle du niveau de ses ministres ou encore de l’éducation en Ouzbékistan : Chavkat Mirzioïev a décidé de passer à la vitesse supérieure dans la réforme de son administration. Le président ouzbek a annoncé qu’il limogerait 60% des procureurs actuellement en place tout en souhaitant une plus grande féminisation de son administration.

Derrière ces valeurs, on trouve cependant un véritable combat en coulisses. Tentative de décryptage.

………………………………………………

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos membres, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez devenir membre de Novastan à partir de 2 euros par mois ou en adhérant à notre association. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre mail : novastan.france@novastan.org .

Le président ouzbek Chavkat Mirzioïev a été très critique à l’égard de son gouvernement et de son administration.
President.uz
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *