Iran Tadjikistan Rapprochement Diplomatie Relations bilatérales OCS

Le Tadjikistan (re)devient « la deuxième maison » de l’Iran

DECRYPTAGE. Après près de 3 ans de relations glaciales, durant lesquelles l’Iran a accueilli le principal opposant tadjik, Muhiddin Kabiri, chef du Parti de la renaissance islamique du Tadjikistan (IRPT), les deux leaders ont montré publiquement leur rapprochement le 15 juin dernier à Douchanbé. Le président tadjik Emomalii Rahmon a même souhaité la « bienvenue dans (sa) seconde maison » à Hassan Rouhani.

Le rapprochement de la Russie et de la Chine avec l’Iran passe par un rapprochement avec Douchanbé.  Décryptage d’un rapprochement éclair et des questions que cela pose.

………………………………………………

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos membres, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez devenir membre de Novastan à partir de 2 euros par mois ou en adhérant à notre association. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre mail : novastan.france@novastan.org .

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

L’Iran se rapproche à nouveau du Tadjikistan, après trois années de relations tendues.
Présidence tadjike
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *