Frontière Kirghizstan Tadjikistan Conflit

Pourquoi Tadjiks et Kirghiz s’entretuent dans la vallée du Ferghana ?

DÉCRYPTAGE. Le 16 septembre dernier, les armées kirghizes et tadjikes se sont affrontées mortellement sur un bout de frontière contestée dans la vallée du Ferghana. Alors que les présidents des deux pays s’y étaient rencontrés fin juillet, pour annoncer la fin des problèmes frontaliers entre les deux pays : c’est bien l’inverse qui se passe. Avec 4 morts militaires après des tirs d’armes de guerre, de mortiers et de grenades, c’est une nouvelle étape franchie pour ce conflit qui jusqu’alors s’était cantonné à des affrontements entre voisins aux jets de pierres ou à l’arme de chasse. Tentative de déstabilisation régionale ou intérieure ? Simple conflit entre voisins qui s’envenime devant l’inaction répétée des autorités qui ne veulent pas prendre les mesures pour régler le conflit ?

Tour d’horizon des experts locaux pour décrypter les raisons de ce conflit sans fin qui continue de déstabiliser le cœur de l’Asie centrale : la vallée du Ferghana.

………………………………………………

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos membres, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez devenir membre de Novastan à partir de 2 euros par mois ou en adhérant à notre association. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre email : novastan.france@novastan.org .

Des militaires kirghiz à la frontière près de l’enclave de Vorukh lors de la visite des présidents tadjik et kirghiz en juillet 2019.
President.kg
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *