Le chameau turkmène, un réservoir à lait

Malgré cette production exceptionnelle, le chameau est loin d’être un animal important au Turkménistan. Dans le pays, c’est le cheval, et plus précisément l’Akhal-Téké, qui reçoit toutes les faveurs.

Source : Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement

Crédit : JeanneMenjoulet&Cie

Pour voir l’ensemble des Central Asia Facts, saison 3, cliquez ici.

Retrouvez les tous en cliquant ici.

Le chameau du Turkménistan produit énormément de lait.
JeanneMenjoulet&Cie
Partager avec
Commentaires
  • Hello, les chameaux ne font pas de laits… Par contre les chamelles oui!
    Comme d’habitude, les mâles récoltent tous les lauriers, n’est ce pas?

    15 décembre 2016
    • Jérémy LONJON

      Une erreur regrettable de notre part… Il est bien entendu que ce sont les chamelles et non les chameaux turkmènes qui produisent cette quantité astronomique de lait.

      26 décembre 2016

Ecrire un commentaire

Captcha *