Usine ArcelorMittal Termitaou Kazakhstan

ArcelorMittal condamné pour dommages environnementaux au Kazakhstan

Le torchon brûle entre le Kazakhstan et la multinationale du multimilliardaire indien Lakshmi Mittal. Les autorités kazakhes ont imposé une amende de 333 000 euros à la multinationale de métallurgie, ArcelorMittal Temirtaou, pour avoir pollué l’environnement avec des émissions nocives.

ArcelorMittal Temirtaou a été condamnée à une amende de près de 1,4 milliards de tengués (soit quelques 333 000 euros) pour des dommages environnementaux par le tribunal de la région de Karaganda le 22 septembre dernier.

Lire aussi sur Novastan : C’est Termitaou, chéri ! Là-bas, une babouchka meurt de froid

L’annonce de cette décision fait suite à une visite du président kazakh, Noursoultan Nazarbaïev, à Temirtaou début septembre, où il avait vertement critiqué la compagnie du milliardaire indien pour sa gestion de l’entreprise, de l’écologie et de la ville, qui dépend entièrement de l’activité industrielle. Demandant même à la direction locale de l’entreprise de « passer ses salutations à Mittal » afin que ces problèmes se règlent.

Lire aussi sur Novastan : « Toutes les routes mènent au combinat » : à la rencontre des fondeurs de Temirtaou

Le géant de la métallurgie a dépassé les normes autorisées de rejet de produits toxiques dans l’atmosphère. C’est la conclusion d’un contrôle non planifié du Département de l’écologie du Comité de réglementation et de contrôle de l’environnement du ministère de l’Énergie du Kazakhstan en août dernier. Ils avaient alors calculé qu’il était possible de restaurer la faune et la flore endommagées pour 1,4 milliard de tengués.

ArcelorMittal Temirtaou peut encore faire appel

Cependant, ArcelorMittal Temirtaou ne reconnaît pas cette estimation, affirmant que les calculs sont erronés. Mais le tribunal a pris le parti du Département de l’écologie du Comité de réglementation et de contrôle de l’environnement kazakh.

« La réclamation est satisfaite. Le fait d’excès d’émissions de substances nocives est établi », a déclaré la juge, Indira Kuspayeva, juge spécialisée dans le domaine économique de la région de Karaganda, ajoutant que l’acte judiciaire n’est pas encore entré en vigueur. En effet, l’entreprise peut encore faire appel de cette décision.

La plus grande usine du pays, symbole de l’industrie kazakhe

ArcelorMittal Temirtaou est la plus importante entreprise du secteur minier et métallurgique de la République du Kazakhstan. C’est un complexe minier et métallurgique intégré, installé autour d’une mine de charbon, ainsi que de fer. Créée à partir des années 1930, l’exploitation de la mine de fer et de charbon, va devenir un des principaux centres industriel du Kazakhstan en 1960.

Lire aussi sur Novastan : Stepnogorsk – Zaoziorny, villes « mono-industrielles » de l’URSS au Kazakhstan

La ville de Temirtaou (montagne de fer en kazakh) a été créée en 1945 autour de cette exploitation et une ville mono-industrielle caractéristique de l’époque soviétique. En 1995, le complexe minier et métallurgique intégré de Temirtaou a été acheté par la compagnie du milliardaire indien Lakshmi Mittal.

Le président actuel du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, a commencé sa carrière en tant que métallurgiste et syndicaliste dans cette usine dans les années 1960.

Des précédents de dommages écologiques récents à Termitaou

En janvier 2018, de la neige noire est tombée dans la ville près de l’usine, et les habitants se sont plaints que la pollution avait été causée par les émissions de l’usine. Un porte-parole d’ArcelorMittal avait alors déclaré que la décoloration de la neige était due à un manque de vent, qui d’habitude a pour effet d’enlever la pollution au loin.

« L’usine émet environ 600 000 tonnes de substances nocives. Qui s’occupe de contrôler ces 600 000 tonnes ? Cela représente un quart des émissions de la République entière ! A Temirtaou est même tombée de la neige noire… J’ai entendu dire que l’usine va investir massivement, maintenant, j’espère que cet argent sera également utilisé pour améliorer l’environnement », a déclaré le président kazakh, Noursoultan Nazarbaïev lors de sa visite à Temirtaou le 6 septembre dernier.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram !
Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir
notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

L’usine ArcelorMittal de Temirtaou au Kazakhstan
Tengrinews.kz
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *