Premier décès Coronavirus Kazakhstan Covid-19 Asie centrale

Coronavirus : premier décès au Kazakhstan

Récemment en proie à une forte augmentation du nombre de cas de coronavirus, l’Asie centrale affiche un premier décès, au Kazakhstan. Le président kazakh a affirmé renforcer prochainement les mesures de quarantaine dans l’optique d’éviter que les décès se multiplient.

Le premier décès des suites du coronavirus en Asie centrale est intervenu au Kazakhstan ce jeudi 26 mars. Il s’agit d’une femme âgée de 64 ans. Cette information a été annoncée par le ministre de l’Information et du Développement public Dauren Abayev et relayée par le média kazakh Tengrinews. Le même jour, 14 nouveaux cas de Covid-19 ont été déclarés au Kazakhstan, portant à 113 le nombre de contaminés. Dans les pays voisins, on dénombre à ce jour 65 cas en Ouzbékistan et 44 au Kirghizstan.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

Lire aussi sur Novastan : Coronavirus : l’Asie centrale entre dans le dur

Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a réagi à ce décès par un tweet rendant hommage à la femme de 64 ans. « Le décès d’une femme de 64 ans par le coronavirus montre que cette épidémie est extrêmement dangereuse et qu’il est très important de maintenir la quarantaine. Je présente mes condoléances à sa famille et à ses amis. À Nur-Sultan et Almaty, il a été décidé de renforcer les mesures de quarantaine et d’imposer des restrictions à Chimkent », a déclaré le chef de l’État kazakh.

La quarantaine renforcée à Almaty et Nur-Sultan, instaurée à Chimkent

Mises en quarantaine depuis le 19 mars, les deux villes les plus touchées au Kazakhstan sont Nur-Sultan et Almaty, avec respectivement 60 et 40 cas au 26 mars. Dans ce contexte, de nouvelles mesures ont été prises dans les deux villes. Il a été décidé qu’à compter du 28 mars minuit, les citoyens de ces deux villes verront leurs sorties limitées à l’acquisition de nourriture, de médicaments et dans le cadre du travail. Les lieux de rassemblement tels que les parcs, les rues piétonnes ou encore les terrains de jeux seront fermés au public. Les réunions dans les rues ou lieux publics pour des groupes de plus de trois personnes seront interdites. Enfin, les transports publics vont subir une restriction progressive.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Concernant la ville de Chimkent, dans le sud du pays, pour qui le président kazakh a annoncé l’introduction de restrictions, les activités de l’aéroport ainsi que des gares routières et ferroviaires sont suspendues. De la même manière, les lieux de rassemblement seront fermés et le travail des entreprises de restauration ne pourront plus accueillir de clients après 18h. La circulation des transports publics sera, elle aussi, restreinte. La ville de Chimkent présente deux cas avérés de coronavirus.

Victor Nicolas
Rédacteur pour Novastan
Corrigé par Aline Simonneau

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Une femme de 64 ans est décédée du coronavirus au Kazakhstan. C’est le premier décès en Asie centrale à cause de la pandémie.
Mairie de Douchanbé/AsiaPlus
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *