Hockey-sur-glace : la France bat le Kazakhstan

Pour son deuxième match lors du Tournoi de qualifications olympiques (TQO), la France a dominé le Kazakhstan, 4 à 1, et poursuit sur sa série après avoir gagné contre l’Italie pour son entrée en lice. Le TQO permet aux équipes de se qualifier pour les prochains Jeux olympiques de 2018 qui auront lieu en Corée du Sud.

 

Stéphane Da Costa France Kazakhstan Hockey-sur-glace
 

Les deux équipes sont au coude-à-coude dans le classement mondial publié par la Fédération internationale de Hockey-sur-glace (IIHF) : la France se situant au quatorzième rang, talonné par le Kazakhstan qui se classe au seizième rang. Les années précédentes, le Kazakhstan avait fini premier de sa poule. Lors de son premier match, vendredi, les Kazakhs avaient gagné contre la Norvège après prolongation, et la rencontre face à la France s’annonçait donc déterminante pour les deux équipes.

 

Sacha Treille France Kazakhstan Hockey-sur-glace

 

Le Kazakhstan avait récemment fait parler de lui dans le monde du hockey via l’exclusion à vie — fait rarissime — du joueur de l'équipe d’Astana, Damir Ryspayev, qui avait déclenché une bagarre et agressé cinq joueurs lors d’un match amical contre l’équipe chinoise des Kunlun Redstars.
 

La France menée… renverse la tendance.
 

Après seulement vingt secondes de jeu, (0-1), ce sont bien les Kazakhs qui ouvrent le score, mais l’équipe de France — décevante face à l’Italie malgré sa victoire — va prendre le match en main et dominer les débats pour revenir grâce à Sacha Treille (1-1). Ce même Sasha Treille qui avait été exclu lors d’un match contre le Kazakhstan, comptant pour les Championnats du monde en 2012, suite à une rude charge au-devant du joueur kazakh Roman Starchenko.
En première période, les Bleus font face à une solide équipe kazakhe, mais le talentueux attaquant français Damien Fleury, ancien joueur des Brûleurs de loups de Grenoble, va débloquer la situation et inscrire un doublé (3-1).

 

France Kazakhstan Hockey-sur-glace

 

La France va gérer son avantage numérique et même aggraver le score par l’intermédiaire de Floran Douay (4-1), joueur du Servette de Genève.

Les Bleus jouent ce dimanche leur billet pour les Jeux Olympiques face à la Norvège, tandis que les Kazakhs affronteront l'Italie.

 

Grégoire Domenach

 



Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *