Kassym-Jomart Tokaïev Kazakhstan Nur Otan Candidat Election présidentielle

Kassym-Jomart Tokaïev en bonne voie pour remporter l’élection présidentielle kazakhe

Le président du parti majoritaire Nur Otan, Noursoultan Nazarbaïev, a proposé de nommer Kassym-Jomart Tokaïev comme candidat à la présidentielle au Kazakhstan. Il a ainsi toutes les chances de remporter l’élection présidentielle du 9 juin prochain. 

L’élection présidentielle du 9 juin prochain vient de trouver son candidat poids lourd. En tant que président du parti  majoritaire Nur Otan, Noursoultan Nazarbaïev a officiellement soutenu la candidature de Kassym-Jomart Tokaïev ce mardi 23 avril, selon le média kazakh TengrinewsL’ex-président kazakh, qui a transmis sa fonction au même Kassym-Jomart Tokaïev, le désigne ainsi pleinement comme son successeur.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

« La nouvelle direction aura une grande confiance dans le peuple. En tant que président du parti, j’apporte la candidature de Kassym-Jomart Tokaïev sur la table. En tant que président du Sénat, il a apporté une grande contribution au développement du parlementarisme. Il a été mon fidèle compagnon« , a déclaré Noursoultan Nazarbaïev lors du 19ème congrès du parti Nur Otan. L’ancien chef de l’Etat, qui garde les rênes sur le Conseil national de sécurité, a également estimé que les citoyens voulaient « la stabilité et la préservation de l’égalité », rapporte Tengrinews.

Une nomination attendue

Cette décision était attendue. De fait, Kassym-Jomart Tokaïev se prépare depuis la semaine dernière à la campagne présidentielle, avec l’ouverture d’un portail de plainte en ligne. Une idée similaire à celle déployée en Ouzbékistan par Chavkat Mirzioïev en 2016, alors président par intérim, qui avait connu un immense succès populaire.

Ancien diplomate et président du Sénat kazakh, Kassym-Jomart Tokaïev a lui-même annoncé cette élection présidentielle anticipée. Dans son discours du 9 avril dernier, il avait souhaité que l’élection « supprime toutes les incertitudes, et dégage une unité sociopolitique et résolve les problèmes de développement social et économique ». Il a assuré que les élections seraient justes, ouvertes et justes.

Cependant une simple banderole demandant ces élections justes a suscité de nombreuses réactions le 21 avril dernier. Affichée durant le marathon d’Almaty, la capitale économique du Kazakhstan, cette banderole a valu à ses auteurs 15 jours de prison pour avoir simplement demandé des élections justes publiquement.

L’opposition quasi-inexistante

Dans l’arène de cette élection présidentielle inédite, d’autres candidats se déclarent, notamment dans l’opposition. Le parti social-démocrate kazakh (OSDP) a ainsi annoncé qu’il nommerait le 26 avril prochain Yermourat Bapi pour le représenter, rapporte Informburo. Ce journaliste reconnu de 60 ans, rédacteur en chef de Datnews, a déjà eu des expériences politiques, notamment auprès du parti républicain du Kazakhstan, un parti non-déclaré. Il a également travaillé comme responsable adjoint de la communication du gouvernement kazakh entre 1995 et 1998. Le Kazakhstan était alors déjà dirigé par Noursoultan Nazarbaïev.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

L’élection pourrait également se jouer avec Nourlan Konyanbaïev, candidat de l’association des jeunes républicains, comme le rapporte Yvision. L’acteur, présentateur et producteur, aurait trouvé un moyen de contourner l’obligation légale d’avoir eu au moins 5 années d’expérience publique. Pour l’heure, sa candidature n’est pas encore officielle.

Plus largement, les partis d’opposition Birlik et Azat ont refusé de participer à l’élection, tandis que le parti Aul réfléchit encore à la possibilité de présenter un candidat. Le 29 avril prochain, l’ensemble des candidats seront connus.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Kassym-Jomart Tokaïev, l’actuel président par intérim du Kazakhstan, a été officiellement soutenu par le parti majoritaire Nur Otan.
Akorda.kz
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *