Kassym-Zhomart Tokayev Kazakhstan président

Kassym-Jomart Tokaïev est le nouveau président (par intérim) du Kazakhstan

Après la démission surprise de Noursoultan Nazarbaïev, Kassym-Jomart Tokaïev est devenu le nouveau président, par intérim, du Kazakhstan. Il devient donc le successeur de Noursoultan Nazarbaïev après 29 années à la tête du pays, après que ce dernier ait annoncé quitter la présidence le 19 mars 2019.

Kassym-Jomart Tokaïev est devenu ce mardi 19 mars le second président du Kazakhstan jusqu’aux prochaines élections présidentielles prévues en décembre 2020. Cette nomination fait suite à celle de Noursoultan Nazarbaïev, président du Kazakhstan depuis 1990, qui a annoncé quelques minutes plus tôt à la télévision nationale qu’il quittait la présidence.

Lire aussi sur Novastan : Noursoultan Nazarbaïev n’est plus président du Kazakhstan

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

«Quant à la question de la continuité du pouvoir au Kazakhstan, elle a été résolue constitutionnellement. En cas de cessation anticipée des pouvoirs du président en exercice, ses pouvoirs sont transférés au président du Sénat avant la fin du mandat de l’élection. Ensuite, il y aura une nouvelle élection d’un nouveau président. Kassym-Jomart Tokaïev est actuellement président du Parlement, vous le connaissez bien », a déclaré Noursoultan Nazarbaïev à la télévision nationale ce mardi, comme le rapporte le média kazakh Vlast.kz.

Un haut fonctionnaire de carrière

«C’est un diplômé du MGIMO (université des relations internationales de Moscou), (Kassym-Jomart Tokaïev) parle couramment l’anglais, le chinois et le français. Il a beaucoup évolué dans les hautes fonctions de la République, a été ministre des Affaires étrangères dans les années de politique étrangère du pays, vice-Premier ministre, ministre et Premier ministre du pays, Président du Sénat – il connaît le pays et son économie, sa politique. Il a même été nommé et a travaillé en tant que secrétaire général adjoint des Nations Unies. C’était une grande reconnaissance de ses mérites en tant que diplomate et de sa confiance au Kazakhstan », a énuméré l’ancien chef de l’Etat à propos de son successeur.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Noursoultan Nazarbaïev a également souligné que Kassym-Jomart Tokaïev « travaille avec moi dès les premiers jours de l’indépendance du Kazakhstan« . « Je le connais bien, c’est une personne honnête, responsable et obligatoire, il appuie de toutes ses forces la politique menée à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Tous les programmes ont été élaborés et acceptés avec sa participation. Je pense que Kassym-Jomart Tokaïev est la personne à qui nous pouvons confier la gestion du Kazakhstan aujourd’hui », a conclu le désormais ancien président du Kazakhstan.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Kassym-Jomart Tokaïev est devenu le nouveau président par intérim du Kazakhstan.
IUT Pictures – Flickr
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *