Vue Astana Capitale Kazakhstan

Kazakhstan : création de la première cryptomonnaie nationale

Partager avec

Le 21 décembre 2017, le Kazakhstan a lancé sa première cryptomonnaie nationale : le Halykcoin. Un lancement qui prend de cours les initiatives déjà mises en avant en 2017 et dont les commanditaires n’ont pas encore sauté le pas.

Novastan traduit un article initialement paru sur The Village.

Le projet de cryptomonnaie kazakhe Halykcoin cherche à promouvoir les idées de décentralisation, d’anonymat et de sécurité des échanges. C’est en ces termes que l’a présenté la fondation Halykcoin, constituée principalement de citoyens du Kazakhstan. Dont acte : la fondation Halykcoin a pris l’initiative de mettre en place la toute première cryptomonnaie du le plus grand pays d’Asie centrale.

Une levée de fonds et un lancement en mars 2018

Dans un communiqué de presse, la fondation Halykcoin n’a pas caché sa fierté : « L’objectif poursuivi par notre équipe est la mise en place d’infrastructures pérennes pour le développement des échanges en cryptomonnaie dans le pays. Cela passe par l’implémentation d’outils juridiques, par le développement d’un programme accessible aux usagers, particuliers comme professionnels. Le lancement de l’Halykcoin va entraîner la création de 15 emplois, parmi lesquels on pourra compter programmeurs, crypto-financiers et analystes des marchés. Comme l’expérience l’a montré par le passé avec d’autres cryptomonnaies déjà existantes, le lancement en nombre limité de nos nouveaux « coins » avec une augmentation des coûts de production de cette nouvelle cryptomonnaie va permettre le développement stable d’un marché des cryptomonnaies au Kazakhstan. »

Lire aussi sur Novastan : Une cryptomonnaie pour le Kazakhstan ?

Le lancement de la nouvelle cryptomonnaie s’est effectuée au moyen d’une levée de fonds en ligne sur le site Internet de la fondation Halykcoin : ce « crowfunding » appelé ICO (pour initial coin offering) a débuté le 21 décembre 2017 et s’achèvera le 21 mars prochain.

La banque kazakhe Halyk Bank, troisième plus grande banque du pays, a toutefois rappelé que le projet de cryptomonnaie Halykcoin n’avait aucun lien avec l’établissement bancaire et que l’utilisation du nom Halykcoin ne constituait pas une garantie de cette banque pour les usagers de la future cryptomonnaie kazakhe.

Traduit du russe par Jérémy Lonjon
Rédacteur en chef de Novastan

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur TwitterFacebookTelegramLinkedin ou Instagram !
Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Vue sur Astana, capitale du Kazakhstan
akim_xan
Commentaires
  • Je pensais que le projet d’une cryptomonnaie nationale était une exclusivité du Venezuela. Je me suis donc trompé. En tant que trader de devises numériques, je m’intéresse beaucoup à l’actualité. Je garde également un œil sur le marché car la valeur des devises numériques est particulièrement instable. Heureusement pour moi, je peux avoir des statistiques de performance directement à partir de mon compte trading sur Fxcryptosmanagement.com. Cette plateforme est très professionnelle. J’espère pour ma part que la cryptomonnaie du Kazakhstan aura plus de succès que le Petro.

    6 juin 2018

Ecrire un commentaire

Captcha *