Dariga Nazarbaïeva élection présidentielle

Kazakhstan : Dariga Nazarbaïeva laisse planer le doute sur sa candidature à l’élection présidentielle

La présidente du Sénat et fille de l’ex-président kazakh Noursoultan Nazarbaïev n’a pas l’intention de se présenter à la présidence du Kazakhstan à l’élection du 9 juin prochain selon son assistante. Dariga Nazarbaïeva n’a cependant pas confirmé ni infirmé l’information pour l’instant.

Elle était présentée comme la candidate idéale. En position de force en devenant le 20 mars dernier présidente du Sénat kazakh, Dariga Nazarbaïeva pourrait ne pas être candidate à l’élection présidentielle anticipée du 9 juin prochain pour succéder à son père Noursoultan Nazarbaïev.

Lire aussi sur Novastan : L’élection présidentielle kazakhe aura lieu le 9 juin

C’est l’assistante de Dariga Nazarbaïeva, Saule Mustafaïeva, qui l’a annoncé au média kazakh Tengrinews.kz peu de temps après l’annonce de la tenue de l’élection le 9 juin prochain. « Non, Dariga Nursultanovna ne va pas se présenter« , a déclaré Saule Mustafaïeva au téléphone. L’élection présidentielle a été avancée ce mardi 9 avril par le président par intérim du pays, Kassym-Jomart Tokaïev. Avant l’annonce, elle était prévue pour 2020.

Plus tard dans la journée du 9 avril, Dariga Nazarbaïeva a commenté auprès du média kazakh, Zakon.kz cette information sans la confirmer, ni l’infirmer, instillant le doute sur sa participation ou non à l’élection présidentielle à venir. « Tout citoyen du pays peut se porter candidat conformément à la Constitution et aux lois. Les partis politiques décideront des nominations« , a commenté la présidente du Sénat et fille du premier président kazakh.

Novastan est le seul site en français et en allemand sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

Qui peut devenir président ?

Cette candidature poids lourd en suspend, la question des potentiels candidats se pose. Légalement, la constitution et les lois relatives à l’élection du président kazakh sont plutôt restrictives et profilent un candidat qui vient du système.

L’article 41 de la Constitution dispose qu’un citoyen de la République du Kazakhstan de naissance, âgé d’au moins de 40 ans, qui parle couramment le kazakh, vit au Kazakhstan depuis 15 ans et a fait des études supérieures, peut être élu président. La connaissance de la langue kazakhe et du temps de résidence dans le pays sera vérifiée par la Commission électorale centrale.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Selon l’article 33, un citoyen ayant un casier judiciaire n’a pas le droit d’être élu. Selon le chapitre 10 de la loi constitutionnelle sur les élections, un candidat à la présidence doit répondre à des exigences supplémentaires : le candidat doit avoir au moins cinq ans d’expérience dans la fonction publique ou dans des postes de gouvernement élus.

En 2017, une loi a été passé prévoyant l’interdiction de l’auto-nomination des candidats à la présidence. Ils doivent être désignés par un vote majoritaire par un parti ou une association publique nationale. La même personne ne peut être élue président plus de deux fois de suite. En outre, conformément à la loi, le candidat à la présidence doit se soumettre à un examen médical obligatoire.

Reste à savoir les candidats potentiels qui arriveront à satisfaire ces critères. Cependant selon le politologue kazakh, Dosym Satapev, le remarque sur sa page Instagram : « le scénario de cette élection, la composition des participants, la foule et le soliste principal, probablement, ont déjà été nommés. Le champ d’opposition est dégagé. » « Dans certains pays, l’intrigue est de savoir qui gagne les élections. Notre intrigue est de savoir qui sera nommé pour « gagner » l’élection. » Le père osera-t-il nommer la fille ?

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

La fille du premier président kazakh, Dariga Nazarbaïeva ne se présentera pas à l’élection présidentielle du 9 juin 2019
Wikimedia
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *