Cerfs de Boukhara Bactriane Kazakhstan Environnement Espèce Réintroduction

Kazakhstan : des cerfs de Boukhara réintroduits près du lac Balkhach

Alors qu’ils avaient disparu depuis près de 100 ans dans les alentours du lac Balkhach, 5 cerfs ont été réintroduits par le WWF. L’ONG internationale espère repeupler le territoire pour servir un objectif encore plus ambitieux à l’avenir.

Cinq cerfs de Boukhara, aussi appelés cerfs de Bactriane, ont été réintroduits le 24 septembre dernier près du lac Balkhach, dans le sud du Kazakhstan. Cela faisait près de 100 ans que le cerf de Boukhara n’avait pas foulé le sol du Balkhach, comme le rapporte le Fonds mondial pour la nature (WWF), à l’origine de cette opération. L’espèce, originaire d’Asie centrale, est officiellement inscrite sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale de la conservation de la nature (UICN).

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

Les cerfs évolueront dans la réserve naturelle d’Ile-Balkhach, créée en juin 2018 par le gouvernement kazakh. Pour vérifier que la réintroduction se déroule convenablement, chaque cerf a été équipé d’un collier GPS. Des caméras ont été installées près du lieu de départ, ainsi que des stations de nourriture. Auparavant hébergés dans le Parc régional du Syr-Daria-Turkestan, également dans le sud du Kazakhstan, les cerfs, trois femelles et deux mâles, ont été déplacés dans la région en décembre 2018 dans des enclos adaptés. Huit mois de préparation ont ensuite été nécessaires pour mener à bien cette opération.

« Dans les cinq à six années qui viennent, nous prévoyons de relâcher plusieurs centaines de cerfs. C’est pour cette raison que le premier groupe est crucial », a affirmé dans le communiqué Grigory Mazmanyants, responsable Asie centrale pour le WWF en Russie. « Nous devons voir à quel point les cerfs ont besoin des stations de nourriture et à quel point ils se sentent à l’aise dans la région, car beaucoup de choses ont changé en 100 ans », a-t-il ajouté.

Une espèce chassée depuis le XIXème siècle

Actuellement, on compte entre 2 000 et 2 500 cerfs de Boukhara en Asie centrale, selon l’UICN. L’espèce serait apparue entre les fleuves du Syr-Daria et de l’Amou-Daria, deux affluents de la mer d’Aral. Dès le XIXème siècle, les cerfs de Boukhara connaissent un déclin important et en 1900 disparaissent totalement de la zone du Syr-Daria.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Durant l’URSS, des efforts de conservation sont mis en œuvre et on compte entre 300 et 350 individus vivant dans des réserves dans les années 1960. A la chute de l’URSS, la population, qui avait atteint 900 animaux, retombe à 350 du fait du braconnage.

Cerfs de Boukhara Bactriane Kazakhstan Environnement Espèce Réintroduction

Depuis le début des années 2000, des réintroductions ont été réalisées en Asie centrale, notamment au Tadjikistan, en Ouzbékistan, au Kazakhstan et en Chine.

En ligne de mire, la réintroduction du tigre Amur

Plus largement, ces réintroductions ont un objectif à long terme encore plus ambitieux. Les experts du WWF et le gouvernement du Kazakhstan espèrent faire grandir suffisamment les populations de cerfs pour réintroduire ensuite des tigres Amur, une espèce de tigre de Sibérie génétiquement proche du tigre de la Caspienne. Celui-ci, originaire de la région, s’est éteint en 2003 après des décennies de chasse.

Lancé en 2018, le programme « Return of Turan Tiger » visait une réintroduction en 2023. Le responsable du WWF en Russie Igor Chestin estime qu’un retour en 2025 est plus probable. De fait, pour que les tigres reviennent, les autres opérations se doivent d’être des succès. En ce sens, la lutte contre le braconnage, qui décime actuellement les populations d’antilopes saïgas dans le pays, devra être importante.

Etienne Combier
Rédacteur en chef de Novastan

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

5 cerfs de Boukhara ont été réintroduit dans le sud du Kazakhstan.
WWF
Les cerfs de Boukhara sont présents en Asie centrale et en Chine (en orange).
UICN (capture d'écran)
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *