Kazakhstan Panthère de perse Magystau

Kazakhstan : la panthère de Perse s’installe dans la région de Manguistaou

La panthère de Perse a été aperçue pour la troisième fois en deux ans dans la réserve naturelle d’Oust-Ourt, dans le sud du Kazakhstan. Un territoire où cette espèce n’était pas présente auparavant.

Le 4 février dernier, des photos de la panthère de Perse ont permis de documenter sa présence au Kazakhstan. Les clichés ont été publiés sur la page Facebook de Saken Dildakhmet, porte-parole du Comité des forêts et de la faune du Kazakhstan. C’est sur le plateau d’Oust-Ourt, une région quasi-désertique s’étendant du Kazakhstan jusqu’au Turkménistan en passant par l’Ouzbékistan, que la panthère a été repérée. Plus précisément, l’animal a été photographié à plusieurs reprises dans la réserve naturelle d’Oust-Ourt, de la région de Manguistaou, dans le sud du Kazakshtan.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

Il s’agit d’une panthère de Perse, qui vit du Caucase au Turkménistan mais qui n’avait jamais auparavant été repérée au Kazakhstan. C’est l’une des sous-espèces de léopards parmi les plus grandes par la taille, et en voie de disparition selon l’UICN. C’est donc une bonne et inhabituelle nouvelle, qu’une espèce en danger gagne du terrain.

La première fois qu’elle a été aperçue, la panthère est passée devant le piège photo de la réserve naturelle du Kazakhstan en septembre 2018. Les photographes l’ont ensuite enregistrée deux fois de plus, en décembre 2019 et en janvier 2020, date à laquelle la meilleure photo reproduite ici a été prise. Ces pièges photos ont été posés par une expédition spécialement organisée par les autorités kazakhes pour confirmer la présence de la panthère dans la réserve.

Une espèce désormais protégée

Au-delà de l’Asie centrale et du Caucase, la panthère de Perse a une vaste aire de répartition, couvrant une grande partie de l’Afrique et une partie importante de l’Asie du Sud. Depuis le début du XXème siècle, seuls quelques cas fiables d’apparition de léopards ont été notés au Kazakhstan, probablement venus du Turkménistan voisin, qui est une zone traditionnelle d’habitat de cette espèce.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Depuis 2000, quatre apparitions de cette espèce de panthère sont connues de manière fiable sur le territoire du Kazakhstan, dont trois sur le plateau d’Oust-Ourt. Selon le Comité des forêts et de la faune du Kazakhstan, les conditions dans la partie kazakhe du plateau d’Oust-Ourt peuvent assurer la formation d’une population de léopards stable, si des mesures sont prises pour les protéger. Selon Saken Dildakhmet, l’examen environnemental de l’état kazakh a approuvé l’inclusion de la panthère de Perse dans les espèces protégées du pays.

La rédaction

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

La photo prise en janvier 2020 de la panthère de perse sur le plateau d’Oust-Ourt, au Kazakhstan.
Page Facebook de Saken Dildakhmet
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *