Candidats candidatures Election présidentielle Kazakhstan

Kazakhstan : les candidats à l’élection présidentielle

Les Kazakhs connaissent désormais l’ensemble des candidats à l’élection anticipée proposée par le président de la République par intérim du Kazakhstan Kassym-Jomart Tokaïev. Au total, sept candidats dont une candidate sont dans les startings-blocks.  

C’est l’élection présidentielle de l’année en Asie centrale. Le 9 juin prochain, les Kazakhs seront appelés à voter pour leur prochain président après la démission surprise le 19 mars dernier de Noursoultan Nazarbaïev. Pour participer à cette élection historique, la première sans le « premier président », sept* candidats dont une femme se sont lancés.

Pour être candidat, les conditions étaient plus strictes que pour les élections présidentielles précédentes. Les autorités kazakhes ont notamment inscrit comme obligation le fait d’avoir au moins 5 ans d’expérience publique. Les candidats doivent également parler kazakh et ne pas souffrir d’une des 107 maladies mentales et physiques listées par les autorités. Chaque candidat sera obligé de rencontrer un médecin et un psychiatre pour vérifier ces conditions, rapporte The Astana Times.

Après la clôture des candidatures le 29 avril dernier, Novastan fait le point sur ce que l’on sait des forces en présence.

Kassym-Jomart Tokaïev, successeur officiel

Nazarbaïev Tokaïev président Kazakhstan passation

C’est sans conteste le favori de l’élection. Ancien président du Sénat (2007-2011 puis de 2013 à 2019), Kassym-Jomart Tokaïev, 65 ans, a été désigné comme président par intérim dès le 20 mars dernier, respectant la Constitution kazakhe. Le 23 avril dernier, il a été officiellement désigné comme le candidat du parti Nur-Otan, le parti présidentiel dirigé par Noursoultan Nazarbaïev. Une désignation qui semble lui ouvrir la voie à la présidence avant même que la campagne n’ait débutée.

Lire aussi sur Novastan : Kassym-Jomart Tokaïev en bonne voie pour remporter l’élection présidentielle kazakhe

De fait, son passé de diplomate, notamment à l’Onu, et de sa présidence du Sénat, ainsi que le soutien infaillible de Noursoultan Nazarbaïev, Kassym-Jomart Tokaïev dispose d’une légitimité politique toute trouvée par rapport à ses concurrents.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

Daniya Yespaïeva, première femme kazakhe en course à la présidentielle

Daniya Yespaïeva Candidate Election présidentielle Kazakhstan

Le parti démocrate libéral  Ak Jol a nommé le 24 avril dernier Daniya Yespaïeva comme candidate, rapporte le média kazakh Vlast. Députée de la chambre basse du Parlement kazakh (Majilis), elle devient la première femme kazakhe à se présenter à l’élection présidentielle.

Comme le décrit The Astana Times, Daniya Yespaïeva, 58 ans, a derrière elle un passé d’économiste, notamment dans la banque. Elle a franchi peu à peu les échelons dans sa région natale d’Aktobe, dans l’ouest du pays. En 2008, elle se lance en politique avec un poste au parlement régional d’Aktobe, avant d’obtenir son poste de députée actuel en 2016.

Son programme est centré sur la lutte contre la corruption qui est selon elle organisée principalement par des hommes. Pour Daniya Yespaïeva, une présidence féminine permettrait de retrouver la justice dans la politique et de mettre fin aux ajustements clientélistes. Se revendiquant à la fois femme et mère, Daniya Yespaïeva entend bien répondre aux aspirations des femmes kazakhes.

Ak Jol, avec 7 députés sur 98 sièges, est l’un des trois partis représentés au parlement kazakh.

Sadybek Tugel, le journaliste

Sadybek Tugel Candidat Election présidentielle Kazakhstan

Nommé dès le 22 avril dernier, Sadybek Tugel a été le premier à se présenter pour la présidentielle, rapporte Kazinform. Actuel président de la fédération des sports équestres, Sadybek Tugel représentera le mouvement républicain Uly Dala Qyrandary (« Les aigles des grandes steppes »).

Originaire du village d’Amangeldi, dans l’est du pays, Sadybek Tugel, 64 ans, est devenu journaliste dans les années 1980 avant de reprendre des études en politique entre 1988 et 1990.  Ancien attaché de presse, chef du Centre de presse international d’Astana de 2002 à 2004, Sadybek Tugel a également dirigé un département du Sénat kazakh entre 2004 et 2005. Son programme politique reste inconnu.

Jambyl Akhmetbekov, le communiste récurrent

Jambyl Akhmetbekov Candidat Election présidentielle Kazakhstan

Le député et secrétaire du comité central du parti communiste Jambyl Akhmetbekov a reçu la nomination communiste le 26 avril dernier, rapporte Azattyq, l’édition kazakhe de Radio Free Europe. Son parti, le seul des trois présents au parlement avec Ak Jol et Nur-Otan, compte actuellement 7 députés sur 98. Déjà candidat lors de l’élection présidentielle de 2011, Jambyl Akhmetbekov avait recueilli 1,36 %  des voix. Le parti communiste était arrivé à la deuxième position en 2015 avec 1,61% des voix, contre 97,75% pour Noursoultan Nazarbaïev.

Dans son programme, Jambyl Akhmetbekov prône une plus grande intégration du pays dans l’Union économique eurasiatique et entend lutter contre la pauvreté. Le communiste souhaite suivre la ligne idéologique du parti communiste du Kazakhstan, selon laquelle la pièce phare de la société doit être un citoyen, bénéficiaire des libertés civiques et des progrès scientifiques et technologiques.

Toleutaï Rakhimbekov, l’ingénieur

Toleutaï Rakhimbekov Candidat Election présidentielle Kazakhstan

Le parti social-démocrate Aul a nommé le 25 avril dernier Toleutaï Rakhimbekov, président du Centre national de scientifique et éducatif agraire, rapporte le média kazakh Tengrinews. Âgé de 55 ans, Toleutaï Rakhimbekov a notamment travaillé comme ingénieur agraire, avant de se lancer en politique dans les années 2000. Comme le décrit Tengrinews, il a notamment été le conseiller du vice-Premier ministre kazakh en 2009 avant d’être préfet adjoint de la région de Karaganda, dans le centre du pays.

Toleutaï Rakhimbekov a affirmé vouloir être à la hauteur des attentes des Kazakhs en matière d’amélioration des réseaux de service public et de soutien à une technologie innovante. Lors de la nomination, Toleutaï Rakhimbekov a assuré que l’objectif principal était « le développement économique, social et économique du pays, du patriotisme, de l’éducation et des soins de santé » selon Informburo. De plus, Toleutai Rakhimbekov a pour but de valoriser la langue kazakhe et l’anglais.

Amangeldy Taspikhov, un fonctionnaire spécialisé dans l’industrie

Amangeldy Taspikhov Candidat Election présidentielle Kazakhstan

Le 24 avril, la Fédération des syndicats kazakhs a nommé Amangeldy Taspikhov pour la représenter, décrit The Astana Times. Originaire de l’ouest du Kazakhstan, Amangeldy Taspikhov, 59 ans, a derrière lui un passé d’expert en industrie. Comme l’explique The Astana Times, il a notamment travaillé pour le ministère kazakh de l’Industrie et pour l’entreprise KazTransGazAimak.

Comme le décrit Azattyk, Amangeldy Taspikhov a également occupé des postes au parlement du Kazakhstan occidental ainsi qu’au Sénat et au Majilis kazakh. Il entend orienter son programme autour des problèmes socio-économiques et du travail. Il se positionne comme un candidat proche du peuple et de sa diversité.

Amirjan Kossanov, un connaisseur du régime en place

Amirjan Kossanov Candidat Election présidentielle Kazakhstan

Pour représenter le mouvement Oult-Tagdyry (ult tagdyry) a nommé le 26 avril dernier Amirjan Kozanov. Journaliste de profession, Amirjan Kossanov, 54 ans, est aujourd’hui président du Centre d’initiatives socio-économiques et socio-politiques Réforme. Comme le rapporte Azzatyk, le candidat a attaqué d’emblée Kassym-Jomart Tokaïev, estimant que le candidat de Nur-Otan avait derrière lui de « puissantes ressources administratives », le terme consacré pour décrire les consignes de vote données aux salariés et fonctionnaires. « Je suis prêt pour les débats télévisés », a-t-il affirmé.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Son programme politique s’oriente vers les transferts de technologie afin que le Kazakhstan bénéficie d’investissements directs à l’étranger.

*Edition 3 mai : une première version de cette article mentionnait la candidature de Joumataï Aliyev. Elle a été invalidée le 2 mai dernier, rapporte Tengrinews, car Joumataï Aliyev n’avait « pas un niveau de kazakh suffisant ».

Lola Couturieux
Rédactrice pour Novastan

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

La Commission électorale centrale de la République du Kazakhstan s’est réunie le 29 avril 2019 pour donner la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle kazakhe.
Commission électorale centrale de la République du Kazakhstan
Noursoultan Nazarbaïev et Kassym-Jomart Tokaïev lors de la passation de pouvoir.
Akorda.kz
Daniya Yespaïeva sera la seule femme de la présidentielle kazakhe.
Parlement kazakh via Vlast
Sadybek Tugel représentera le mouvement républicain Uly Dala Qyrandary.
Kazinform
Jambyl Akhmetbekov représentera le parti communiste du Kazakhstan.
Mheidegger / Wikimedia Commons
Toleutaï Rakhimbekov sera le candidat du parti Aul (Ayl).
Tengrinews
Amangeldy Taspikhov est un spécialiste de l’industrie.
Kazinform
Amirjan Kossanov représentera le mouvement Oult-Tagdyry.
1612TV – YouTube: 3y_UqJbpSQw / Wikimedia Commons
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *