Nooruz Amal Kazakhstan fête traditionnelle

La fête d’Amal dans la région de Magystau

Le 14 mars se déroule un ensemble de festivités et de traditions particulières à la région de Mangystau, au Kazakhstan, organisées par les descendants de la tribu « Adaï ».

Alors que la plupart des kazakhs sont occupés à préparer la fête de Nooruz, prévue le 21 mars, les habitants de la région de Mangystau, au Sud-Ouest du Kazakhstan, sont déjà en train de célébrer la venue du printemps. Là-bas, à la différence des autres régions du pays, la célébration du début du printemps à lieu le 14 mars. Pourquoi les habitants de Mangystau commencent-ils à fêter le printemps si tôt ? S’il n’y a pas de réponse exacte à cette question, plusieurs explications sont toutefois possibles. Selon une des légendes, le Khan — le roi — envoya un jeune garçon pour souhaiter la bonne fête à la tribu d’Adaï (tribu qui se situe historiquement dans la région de Mangystau), mais le jeune émissaire serait arrivé deux semaines avant la fête, soit le 14 mars. Il y a aussi la version d’après laquelle le 14 mars serait la date où les ancêtres des kazakhs menaient leurs troupeaux et leurs campements de yourtes vers les pâturages d’été, sur le grand plateau d’Oustyourt, jour évidemment marqué par une grande fête. Une autre légende voudrait que ce jour marque le début de la fonte des glaces qui, du temps de l’âge de glace, recouvrait la région.

Amal Kazakhstan Nooruz fête

Cependant, il existe une explication plus logique à cette tradition : selon le calendrier mongol les semaines comptent 9 jours, et ce calendrier commence le 22 décembre de notre calendrier. Comme nous l’explique l’archéologue Andrei Astafiev : « Si on compte 9 semaines de 9 jours depuis le 22 décembre (soit le début du calendrier, ndlr) – donc 81 jours, on arrive au 14 mars. Dans le calendrier de Touva (le calendrier mongol, ndlr), 9 semaines après le début de l’année c’est le début de la saison des feuilles et des fleurs ainsi que du chant du coucou. De là est née la version selon laquelle ce calendrier aurait pu influencer la tradition de fêter Nooruz le 14 mars dans la région de Mangistau, pourtant loin de la Mongolie, puisque les tribus kazakhes étant de lointains parents des tribus mongoles. »

Amal Kazakhstan Nooruz fête

En ce jour de fête, la tradition veut qu’on se lève très tôt afin de pouvoir souhaiter la bonne année (nooruz) à tous les membres de la famille ainsi qu’aux amis. Il faudrait passer plus de 40 portes (de maisons) et derrière l’une de ces 40 portes devrait se trouver Kidir-Ata, un être mythique (un prophète, ou un djinn selon différentes version) qui se manifeste que lors de la nuit de Nooruz (du 13 au 14 mars).

Amal Kazakhstan Nooruz fête

Dans la région de Mangystau, tout le monde se rassemble avec ses amis et sa famille le 14 mars pour un généreux repas. Les plats habituels de Nooruz au Kazakhstan sont préparés comme la boisson « Kojé » ou le plat à base de viande « Nooruzdak », ainsi que plusieurs spécialités de la région de Mangystau. Ainsi la journée du 14 mars a été fêté cette année au pied du mont Otpan-Tau par des jeux équestres traditionnels ainsi que des luttes traditionnelles et un grand repas.

Amal Kazakhstan Nooruz fête

Cela fait près de 10 ans que la fête d’Amal est célébrée sur le mont Otpan-Tau. C’est le plus haut des monts de la chaîne des Karatau. Autrefois Otpan-Tau servait de point d’observation et s’y dressait une tour, au sommet de laquelle un feu était allumé pour signaler le danger. Lorsque les hommes voyaient le feu allumé ils se rassemblaient pour protéger leurs terres. C’est pourquoi le feu en haut du mont Otpan-Tau est maintenant symbole d’unité, et qu’il est aujourd’hui allumé uniquement lors de la fête d’Amal, afin de marquer l’arrivée du printemps dans la nuit du 13 au 14 mars.

Article paru dans Toumka
Traduit du russe pour novastan

Envie d’Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

Nooruz Amal Kazakhstan fête traditionnelle
Toumba
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *