kz

Le gaspillage, les amusements, et les fantaisies des dépenses de l’Etat Kazakh

Le Kazakhstan est le plus riche État de l’Asie Centrale. Sa production intérieure brute (PIB) par habitant en 2010 a été $ 7 906,438 (le 67 place dans le monde). En comparaison, en France en 2010 le PIB/hab était de $ 42 747, mais en même temps cet État d’Asie Centrale se permet beaucoup  d’“amusement” que la majorité des pays plus riche ne dépensent pas. Mais y a-t-il une véritable nécessité de ces “amusements”? Où s'épuise l’argents des peuples ?

kz1La réception de l’ex-premier ministre de la Grande Bretagne par Noursultan Nazarbaev à Ak Orda (la résidence du président) le 23 Novembre 2011. Source: www.akorda.kz

kz2La célébration du jour de la capitale Astana, en Juillet 2011. Source: www.v-seti.kz

kz3La capitale du Kazakhstan Astana, le rive gauche de la rivière Ichim Le photographe: Yasmin Murat

kz4La ville-fantôme d’Arkylyk dans le centre du Kazakhstan. Source: www.netlore.ru

Le “Gouvernement électronique” (E-government)  – 51 milliards de tenge (~ $ 340 millions)

En novembre de 2004 le président de Kazakhstan Noursultan Nazarbaev a confirmé le programme du “gouvernement électronique” par son décret en République de Kazakhstan en 2005-2007.  Le “Gouvernement électronique” vise à faire du Kazakhstan un des 50 pays les plus compétitifs du monde.

kz5

Le terme “Gouvernement électronique” désigne le système qui rassemble tous les services de l’Etat et leur permettent de travailler à l’aide d’Internet, de terminaux électroniques et même de téléphones portables.(1) Ce service est destiné aux personnes tant physiques que morales (entreprises…).

«E-gouvernment» est le site Internet qui a pour but principal de faciliter la vie des gens du Kazakhstan. Par ce site, chacun peut recevoir les certificats ou écrire une demande à n’importe quel organe de l’Etat sans quitter la maison. Il n’est plus nécessaire de marcher au centre des services et de faire la queue, maintenant il faut simplement visiter le site Internet www.e.gov.kz. (ça c’est pour l’idée, le principe)

Mais en réalité il y a beaucoup de problèmes avec la registration dans ce site même pour le gens qui s’y connaissent en informatique. Ainsi on finit par se déplacer tout de même et faire la queue. Un problème encore plus important de ce programme c’est que au Kazakhstan l’accès à internet est disponible pour seulement 1/3 des gens (4, 3 millions de personnes en juin 2011).

La question se pose donc : Y avait-il véritablement une nécessité de dépenser $ 340 millions pour ce “gouvernement électronique” ? Même le comité de contrôle du budget d'Etat à protesté quand aux résultats de fonctionnement et des dépenses sur ce projet. (2)

  1. Des consultants prestigieux mais inutiles.

Un autre «caprice» de l’Etat du Kazakhstan est qu’il a engagé un ex- premier ministre de la Grande Bretagne, Tony Blair, en qualité de consultant sur les questions de réformes économiques.  «The Daily Telegraph» annonce que Tony Blair a touché 8 millions des livres sterling par an pour cette activité, mais l’ attaché de presse de Tony Blair a refusé d’affirmer cette somme.

Selon les informations des médias britanniques avant ce travail au Kazakhstan, Tony Blair a été le consultant de l’ex- président de Lybie Muammar Gaddafi. (3)

Mais une autre question inquiète plus encore : est-ce que l’État du Kazakhstan ne peut pas résoudre les questions économiques lui-même ? Est-ce impossible de se passer de l’aide et des conseils de Tony Blair ?

  1. Des fêtes nouvelles et étranges.

Chaque année le 6 juillet depuis 1997, date à laquelle Astana est devenue la capitale du Kazakhstan, le gouvernement célèbre le «jour d’Astana». Une grande fête est organisée. Des vedettes mondiales comme Witney Houston, Jay Sean, Lara Fabian, Arash, Timati, Sofia Rotaru et d’autres sont invité chaque année. Combien d’argent a été dépensé pour ces fête ? Personne  ne le sait, tout comme d’où cet argent vient…

C’est en fait plus intéressant que ça encore – le «jour d’Astana» et l’anniversaire du président Noursultan Nazarbaev sont le même jour. Pour qui Witney Houston a chanté «Happy Birthday to You» pour la ville d’Astana ou pour le président ? Le président de Géorgie Mikhaïl Saakachvili a dit à l'occasion de dixième anniversaire d’Astana: “Nous vous regardons et nous pouvons nous réjouir : Beaucoup d’argent ! …Mais tous ne peut être dépensé ainsi !» (4)

Est-ce que les habitants du Kazakhstan veulent ces fêtes ? Tout le monde est bien content d’avoir un jour non travaillé, mais ceux qui n’ont pas le sous, eux, ne peuvent s’empêcher de détester ce système et ces fêtes où l’argent coule à flot pour des choses ridicules alors que eux ont à peine de quoi manger.

C’est juste une partie de tous les fonds budgétaires qui sont dépensé comme cela par le gouvernement. On ne sait pourquoi personne ne propose d’allouer différemment cet argent. Par exemple, il n’y a pas assez d’ambulances : la moitié des ambulances sont usée et date de l’ère soviétique, et l’autre moitié n’a même pas été équipée d’outillage médical (5) ; il y a beaucoup des petites villes pauvres qui ont besoin de soutient financier de la part de l’Etat. Dans les villes de Zhanatas, Priozersk, Zhem, Arkalyk et les autres il y a ni électricité, ni gaz, ni chauffage. Alors que dans les villes comme Almaty ou Astana sont bâtis d’immense centres commerciaux, les autres villes sont parfois dans des situations de pénurie de biens de survie.

L’État reçoit les fonds budgétaires par les taxes que payent les peuples du Kazakhstan. Mais l’argent du peuple est gaspillé par un pouvoir qui ne rend aucun compte et dissimule souvent des sommes astronomiques qui vont dans la poches de certains privilégié : ceci n’est pas digne d’un grand pays qui a des ambitions de figurer parmi les pays les plus riches et les plus puissants du monde.

Sanora ABIDKHOZHAYEVA
Journaliste de francekoul.com
Etudiante au département des études Européennes à l'Université Américaine en Asie centrale, Bichkek, Kirghizstan

Relu par Anatole Douaud

 

Les sources :

  1. Что такое электронное правительство / Qu’est-ce que c’est le gouvernement électronique ?
  2. Итоги контроля использования средств, выделенных на реализацию государственной программы формирования «электронного правительства» на 2005-2007 годы / Le bilan du contrôle de distribution des ressources pour la réalisation du programme national de la formation du « gouvernement électronique » 2005-2007
  3. Tony Blair adds Kazakhstan to his growing list of business clients
  4. Не жизнь, а праздник! / Une mode de vie oisif
  5. Комсомольская правда-Казахстан: В Казахстане ощущается острая нехватка "неотложек" / Komsomolskaya pravda du Kazakhstan : Il y a une pénurie de services d’aide médicale d’urgence au Kazakhstan 
  6. Депрессивные города Казахстана: Каражал / Les villes dépressives du Kazakhstan

 

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *