Pétrole Kazakhstan Production

Le Kazakhstan a augmenté légèrement sa production de pétrole

45,2 millions de tonnes de pétroles ont été produites entre janvier et juin 2018, soit une augmentation de 6,2% sur un an.

Novastan reprend et traduit ici un article initialement publié par le média kazakh en ligne Tengrinews.

Le volume de la production de pétrole et de condensats sur les 6 premiers mois de l’année atteint 45,2 millions de tonnes a déclaré Kanat Bozoumbaïev, ministre de l’Energie du Kazakhstan.

« Sur la première moitié de l’année, les indicateurs de production de combustibles énergétiques démontrent une bonne dynamique de croissance du secteur. Les volumes d’extraction de pétrole et de condensats ont atteint 45,2 millions de tonnes, soit une croissance de 6,2 % par apport à la même période en 2017 » a expliqué le ministre de l’Energie kazakh Kanat Bozoumbaïev lors d’un conseil des ministres le 10 juillet dernier.

D’après le ministre, les quantités d’extraction de pétrole sur les trois plus grands sites du pays ont atteint 27,2 millions de tonnes. Sur les gisements de Kachagan, Tengiz et Karachaganak, la production de pétrole a atteint respectivement 6,2, 14,7 et 6,3 millions de tonnes.

Lire aussi sur Novastan : Le futur des projets énergétiques de la Caspienne

Cette hausse de la production intervient alors que le prix du baril de pétrole n’a cessé de fluctuer autour de la barre des 70 dollars, tombant à 62 dollars en février dernier. En 2017, le baril était passé sous la barre des 50 dollars en mars, avant de progressivement remonter.

Un contexte mondial favorable

« L’ensemble des exportations de pétrole du Kazakhstan correspond à 36,5 millions de tonnes et constitue une augmentation de 6% par apport à la même période l’année dernière », s’est félicité Kanat Bozoumbaïev. « Le volume de pétrole raffiné atteint 7,7 millions de tonnes, soit 5% de plus que pendant les 6 premiers mois de l’année dernière. Les trois raffineries principales du pays ont traité 5,4 millions de tonnes de pétrole, ce qui correspond à une augmentation de 5% par apport à la même période l’année dernière » a ajouté le ministre.

En juin dernier, l’Organisation des producteurs et exportateurs de pétrole (OPEP) a décidé d’augmenter la production. Une décision prise en accord avec la Russie, qui, comme le Kazakhstan, ne fait pas partie de l’organisation. Alors que le Kazakhstan a déjà augmenté alors que la tendance était à la retenue, Astana devrait continuer de produire plus.

Traduit du russe par Richard Sourdot

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan

La production de pétrole kazakh a augmenté de plus de 6% entre janvier et juin, en comparaison avec 2017.
Pixabay via Pexels
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *