Japon cyber sécurité internet kazakhstan IT

Le Kazakhstan continue de construire son « grand cyber-bouclier »

Le Kazakhstan veut à terme se doter d’un « grand cyber-bouclier kazakh » fait maison. Pour l’instant, le pays le plus vaste d’Asie centrale s’allie à une compagnie japonaise pour assurer la défense de l’Internet kazakh ainsi que des infrastructures informatiques nationales.

Le 25 février dernier, l’entreprise japonaise de cybersécurité Trend Micro a signé un accord de coopération scientifique et technologique avec la société kazakhe T&T Security, pour soutenir le « grand cyber-bouclier kazakh », l’initiative gouvernementale kazakhe lancée en 2018 pour sécuriser son Internet national.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre actif par ici.

Le partenariat permettra au Kazakhstan d’utiliser les solutions japonaises existantes en matière de cybersécurité. « L’introduction de nos solutions protégera les entreprises et les agences gouvernementales kazakhes des cyberattaques les plus complexes, tandis que le soutien du ministère du Développement numérique, de l’innovation et de l’industrie aérospatiale contribuera à un nouveau succès », a déclaré German Pozankov, le directeur régional de Trend Micro lors de la conférence de presse conjointe avec le ministre kazakh en charge du numérique le 25 février dernier à Nur-Sultan.

Développer un grand cyber-bouclier « made in Kazakhstan »

Les responsables de l’agence du développement numérique kazakh ont estimé durant la conférence de presse que cet accord donnera un coup de fouet aux services de sécurité du pays et empêchera les cyberattaques qui ne peuvent pas être détectées à l’aide d’antivirus traditionnels et d’autres fonctionnalités de sécurité.

Lire aussi sur Novastan : Le Kazakhstan organise une surveillance massive de sa population sur Internet

Mais cela permettra également au Kazakhstan d’effectuer des transferts de technologie à travers l’entreprise kazakhe T&T Security. « Notre pays (devient) un fabricant de solutions de cybersécurité de haute qualité », a déclaré Rouslan Abdikalikov, le ministre du Développement numérique kazakh. « En même temps, cette initiative ouvre de nouvelles opportunités à la fois pour l’exportation de produits informatiques kazakhs et pour l’entrée de marques mondiales dans le registre kazakh des logiciels de confiance », a-t-il ajouté.

Le ministre a également précisé que cet accord était une étape pour que le Kazakhstan puisse produire lui-même des services de cyber-défense, et ainsi pouvoir créer à terme un cyber-bouclier 100 % kazakh.

2,5 milliards de cyberattaques stoppées par le « grand cyber-bouclier kazakh »

Depuis un an, les agences gouvernementales et les organisations privées du Kazakhstan ont été la cible d’au moins 2,5 milliards de cyberattaques, selon les données du gouvernement annoncées lors de la conférence de presse. Ces attaques ont toutes été bloquées grâce au « grand cyber-bouclier kazakh », prouvant ainsi son utilité et sa nécessité, selon les autorités.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

« Ce montant augmente de façon exponentielle chaque année. Lorsque nous avons commencé à le faire, le nombre d’attaques était d’environ des centaines de milliers. Et à l’époque, cela nous semblait énorme », a déclaré le ministre en charge du numérique. La cybersécurité a de beaux jours devant elle au Kazakhstan.

La rédaction
Corrigé par Aline Simonneau

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Le Kazakhstan continue de construire son grand cyber bouclier, avec l’aide du Japon.
Piqsels
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *