Noursoultan Nazarbaïev Gourbangouly Berdimouhamedov Turkménistan Kazakhstan Commerce Economie

Le Kazakhstan et le Turkménistan veulent renforcer leurs liens commerciaux

Partager avec

Pour Diana Dikhanbaïeva, experte de l’Institut kazakhe de l’économie et de la politique mondiale auprès de la Fondation du Premier Président, le Turkménistan est un partenaire stratégique pour le Kazakhstan. 

Novastan reprend et traduit un article publié par Tengrinews.kz

Diana Dikhanbaïeva, le Turkménistan est un partenaire stratégique d’importance du Kazakhstan dans la région. Interrogée par le média kazakh Tengrinews le 20 août dernier, l’experte de l’Institut kazakhe de l’économie et de la politique mondiale auprès de la Fondation du Premier Président, Achgabat et Astana ont déjà de nombreuses relations.

Les deux pays collaborent en effet dans des domaines aussi variés que le commerce, la culture ou l’humanitaire. De nombreuses structurent encadrent, en outre, leurs interactions : l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour les questions sécuritaires, l’Organisation de la coopération islamique (OCI) ou encore le Conseil turcique pour la collaboration culturelle et sociale.

Lire aussi sur Novastan : Le Turkménistan importe de nouveau des céréales du Kazakhstan

Diana Dikhanbaïeva souligne qu’« en avril 2017, deux documents d’une grande importance ont été signés. Il s’agit de l’Accord sur le partenariat stratégique et de l’Accord sur la démocratisation des frontières étatiques ». « Ces deux documents vont relancer les relations kazakho- turkmènes », analyse-t-elle.

Novastan est le seul site en français et en allemand sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

Développement des relations commerciales

« Les leaders des deux pays souhaitent développer des relations bilatérales. Lors de la signature de l’Accord sur le partenariat stratégique en 2017, Noursoultan Nazarbaïev (le président kazakh, ndlr) a fait remarquer que durant toute la période de l’indépendance, une compréhension mutuelle et un appui dans les initiatives sur le plan mondial existaient entre les deux pays », décrit Diana Dikhanbaïeva. « De son côté, Gourbangouly Berdimouhamedov (le président turkmène, ndlr) a apprécié l’entraide des deux pays et a souligné que les deux dirigeants ont la même vision de la scène mondiale  », poursuit la spécialiste.

Lire aussi sur Novastan : Le Kazakhstan et le Turkménistan s’accordent sur leurs frontières

Le Kazakhstan et le Turkménistan ont notamment le désir de développer leurs relations commerciales et économiques. En 2017, les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint la sommes de 99,3 millions de dollars (87 millions d’euros).

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire par ici.

Le Kazakhstan exporte vers son voisin le sulfate de baryte, des denrées alimentaires et des wagons de chemin de fer, tandis qu’Astana importe du Turkménistan du gaz naturel, des tuyaux métalliques et des produits pétroliers.

Infrastructures régionales

Toujours selon Diana Dikhanbaïeva, un autre point de convergence concerne l’envie réciproque de développer les infrastructures régionales, de créer des couloirs de transports semblables au couloir ferroviaire « Sever-Youg » (Nord-Sud). Des couloirs qui seront en mesure d’assurer l’acheminement des marchandises de Russie et de l’Europe vers l’Asie Centrale, et les Etats du Golfe Persique.

Lire aussi sur Novastan : Turkménistan et Kazakhstan : une coopération transfrontalière difficile

« En somme, les relations de partenariat entre le Kazakhstan et le Turkménistan sont profitables pour les deux pays. De plus, l’interaction entre les pays promet de devenir plus étroite, car le Turkménistan et le Kazakhstan envisagent de développer leur partenariat dans les domaines de l’industrie, de la construction spatiale et technico-militaire », conclut l’experte.

Traduit du russe par Sevara Abdullaeva

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Le président turkmène Gourbangouly Berdimouhamedov (à gauche) et son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaïev veulent accroître leur coopération.
President.kz
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *