Jezkiik Kazakhstan Folklore Ulytau Festival Evènement

Le Kazakhstan organise son premier festival de musique traditionnelle

Du 12 au 14 juillet, « Jezkiik » le premier festival international de musique traditionnelle et folklorique du Kazakhstan s’est déroulé dans la région de Karaganda. L’occasion pour le pays d’inviter des musiciens du monde entier et de tenter de développer le tourisme de ce territoire enclavé de l’Asie centrale. Reportage au cœur de cet événement hors norme.

La route est sinueuse en sortant de Jezkazgan, au centre du Kazakhstan. Un paysage lunaire se dessine, laissant entrevoir des arbustes et une habitation tous les cinq kilomètres. Quelques animaux paissent le peu d’herbe que les vallées ont à offrir. Rien ne semble pouvoir pousser dans cette région aride du pays. Pour rejoindre le village d’Ulytau, il faut sillonner cette route pleine de nids de poule durant deux heures.

Finalement, le bus dépose une centaine d’artistes venus des quatre coins du monde, au milieu de nulle part. Une immense scène semble être sortie de terre et des yourtes font office de loges. Le temps paraît être suspendu. Bienvenue à Jezkiik, le premier festival de musique traditionnelle du Kazakhstan. Du 12 au 14 juillet dernier, neuf groupes folkloriques venus du monde entier se sont partagés les deux scènes de l’événement, entre Ulytau et Jezkazgan.

Lire aussi sur Novastan : Kazakhstan : comment la pop et le rock ont affaibli le pouvoir soviétique

Parmi les groupes présents, on trouvait autant les Mariachis de Jeff Nevin, un groupe de folklore mexicain, que Khairullo Dadoboev, venu du Tadjikistan, ou encore Nice la Belle, un groupe de folklore niçois.

Passez votre souris sur les pastilles pour avoir plus de détails sur les groupes présents.

Un enjeu économique

Il a fallu plusieurs mois aux organisateurs pour mettre en place ce projet un peu fou. Impulsé par la volonté du gouvernement de redynamiser la culture, ce festival a rassemblé près de 18 groupes ou chanteurs sur scène. 60 bénévoles, autant étudiants que professeurs d’université de la région, se sont également déplacés pour assurer le bon déroulement des trois jours.

Jezkiik Kazakhstan Folklore Ulytau Festival Evènement
Tout cela avec l’aide de Narine Grigoryan, Professeur à l’Université de Vienne et fondatrice de l’association « International Folklore Development »  spécialisée dans l’organisation d’événements de musique folklorique dans le monde entier et Bosko Gajic, membre de l’association. Les deux collaborent ensemble depuis longtemps et ont amené une dimension internationale au festival, en allant chercher des groupes traditionnels de France, du Pérou, du Mexique, de la Pologne, de l’Écosse, de la Russie, du Tadjikistan, de la Turquie et du Japon.

Pour le Kazakhstan, cet événement est devenu un enjeu économique majeur. Alors que le pays a accueilli 5,8 millions de touristes en 2017 selon les autorités kazakhes, ce festival est une porte d’entrée au développement d’un tourisme plus culturel. « Cet événement aidera à faire revivre l’héritage culturel du pays », a déclaré Arystanbek Moukhamediouly, le ministre de la Culture, lors du discours d’ouverture de l’événement, le 12 juillet.

L’arrivée de touristes internationaux représentaient en 2015 1,6 million de dollars pour le pays selon une enquête de l’Organisation mondiale du tourisme. La raison principale de la venue des étrangers reste le commerce des ressources pétrolières du Kazakhstan, qui possède 1,8 % des réserves mondiales.

Pour Jezkiik, ces moyens ont été mis afin de faire rayonner l’événement le plus possible, notamment au niveau technique, avec des scènes impressionnantes.

Une région sacrée du pays

Il est quinze heures quand les groupes commencent la parade de présentation. Les organisateurs attendent environ 5 000 personnes sur le site et les fauteuils disposés pour l’occasion sont déjà pleins. La troupe française « Nice la belle » défile sous les applaudissements. Les relations entre France et Kazakhstan sont très importantes pour le pays, malgré le fait que seuls 250 Français résident dans le pays. Philippe Martinet, l’ambassadeur de la France au Kazakhstan, s’est d’ailleurs déplacé pour l’occasion.

Lire aussi sur Novastan : « Le Kazakhstan est le premier partenaire de la France en Asie centrale », affirme Jean-Baptiste Lemoyne

Pour les Kazakhs, c’est également l’occasion de découvrir ou redécouvrir une terre historique et sacrée. « Nous avons choisi le lieu du festival il y a un moment », raconte Agimbayev Yerkebulan, élu en charge de la culture pour la région de Karaganda.

Jezkiik Kazakhstan Folklore Ulytau Festival Evènement Jezkiik Kazakhstan Folklore Ulytau Festival Evènement

Certains habitants se rendent pour la première fois dans le district d’Ulytau. C’est le cas de Baidauletova, professeure d’anglais, invitée en tant que traductrice-interprète pour l’événement. « Je n’étais jamais venue ici, je découvre un nouveau paysage », déclare-t-elle. Derrière le paysage, il y a surtout l’Histoire. Ulytau, qui veut dire « la belle montagne », est le berceau mythique de la nation. Un endroit où les peuples nomades se sont rassemblés pour fonder le pays. C’est l’une des raisons qui a fait que le gouvernement a choisi ce lieu plutôt qu’une grande ville comme Astana, la capitale ou Almaty, l’ex-capitale devenue capitale économique.

Stars du pays, politiques ou encore sportifs de haut niveau, le festival a compté parmi ses invités de nombreuses personnalités. De restaurants en restaurants, de soirées en soirées, les artistes venus du monde entier ont profité de l’hospitalité kazakhe. Aucun moyen n’a été mis de côté pour montrer leur sens de l’accueil.

Durant deux jours, les concerts se sont enchaînés, laissant place au folklore de chaque pays. « Aujourd’hui, la musique du monde entier sera entendu dans les steppes d’Ulytau ! », s’est exclamé le gouverneur de la région de Karaganda, Iérlane Kochanov. Une bonne façon d’ouvrir le pays au tourisme culturel.

Elodie Potente
Journaliste indépendante

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Le festival Jezkiik a été le premier festival folklorique organisé au Kazakhstan.
Elodie Potente
Une grande scène a été installée pour les groupes folkloriques.
Elodie Potente
Les costumes traditionnels étaient de mise.
Elodie Potente
Les curieux sont venus en nombre assister au festival.
Elodie Potente
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *