Le Kazakhstan remercie Borat

Crédit Flickr canburak 

Le gouvernement kazakh n'est pas rancunier. Après avoir interdit le film à ses seize millions d'habitants dès sa diffusion en 2006, le voilà qui applaudit. « Je suis reconnaissant à Borat pour avoir apporté des touristes au Kazakhstan » a ainsi déclaré le ministre des Affaires étrangères Yerzhan Kazykhanov. Il faut dire que le pays a connu une explosion du nombre de visiteurs, qui ont été plus de dix fois plus nombreux à se rendre au Kazakhstan depuis la sortie du film.

Le retour en grâce de Sacha Baron Cohen a de quoi surprendre, surtout après que l'hymne de son personnage fétiche ait été joué par erreur lors d'une compétition sportive au Koweït. Loin de faire rire, il avait suscité l'énervement du gouvernement.

Est-ce une manière de faire avaler la mauvaise image qu'a acquis le pays à l'étranger ? Il reste que pour de nombreux touristes, le Kazakhstan pourrait garder l'image qu'en dessine Borat : pauvre, antisémite et sexiste.

Etienne COMBIER

Coordinateur éditorial de Francekoul.com

 

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *