Quatre chefs d'Etat centrasiatiques réunis à Astana pour l'anniversaire du président kazakh, Noursoultan Nazarbaïev

Mirzioïev : « chaque rencontre avec Noursoultan Nazarbaïev est un enseignement pour moi »

Le président kazakh, Noursoultan Nazarbaïev fête son 78ème anniversaire et les 20 ans de la capitale kazakhe, Astana qu’il a fait construire. Le nouveau président ouzbek s’est fendu d’une vidéo de vœux d’anniversaire au patriarche des chefs d’États centrasiatiques.

Le président ouzbek, Chavkat Mirzioïev a enregistré ses vœux d’anniversaire au président du Kazakhstan voisin, Noursoultan Nazarbaïev, dans une vidéo publiée sur le compte Instagram du service de presse du président kazakh, aux côtés de nombreuses autres vidéos de vœux de chef d’État.

Lire aussi sur Novastan : Kazakhstan : Astana fête ses 20 ans

Le président ouzbek ainsi que l’ensemble des chef d’État centrasiatiques ont fait le déplacement à Astana le 6 juillet dernier pour fêter l’anniversaire du président kazakh et de sa capitale Astana, à l’exception notable du président turkmène Gourbangouly Berdimoukhamedov qui a lui préféré se rentre à Kazan pour voir le match de la coupe du Monde russe, Brésil-Belgique.

Révérences envers « l’Aksakal » des chefs d’État centrasiatiques

« Je suis très à l’aise de travailler avec Noursoultan Nazarbaïev et chaque rencontre avec lui est un enseignement pour moi. », a déclaré presque émotionnellement le président ouzbek.

Chavkat Mirzioïev a souligné dans ses vœux que toutes les grandes réalisations, les succès et les victoires du Kazakhstan moderne sont indissolublement liés au nom de Noursoultan Nazarbaïev.

« Merci pour vos extraordinaires qualités humaines et professionnelles, chef juste et au talent exigeant, qui se consacre au service désintéressé à son peuple, véritablement inquiet pour l’avenir du pays et le sort de chaque citoyen, vous avez gagné un respect bien mérité et la plus haute autorité non seulement au Kazakhstan et dans la région, mais aussi bien au-delà de ses frontières », explique le président ouzbek dans sa vidéo.

Lire aussi sur Novastan : L’Ouzbékistan remplacera-t-il le Kazakhstan comme leader régional ? et Le Kazakhstan contre l’Ouzbékistan : jalousie et leadership

Les vœux et le discours du chef de l’État ouzbek au chef de l’État kazakh, dont les pays sont souvent mis en concurrences pour le leadership dans la région, montrent une fois de plus que le président ouzbek reconnaît le leadership incontestable du président kazakh dans la région. En effet le président ouzbek a rajouté dans son discours à Astana le 6 juillet devant Noursoultan Nazarbaïev qu’il a appelé « Notre cher Aksakal (barbe blanche – signe de respect en Asie centrale) », que « Astana est la fierté du Kazakhstan et de toute la région ».

Un leadership reconnu par tous dans la région sauf par le Turkménistan ?

Le président ouzbek a remarqué que le sommet des chefs d’État d’Asie centrale, que le président turkmène avait déjà manqué, à Astana le 15 mars dernier, avait été donné à l’initiative du président kazakh. Et que celui-ci avait transformé les relations dans la région en permettant de rapidement résoudre les nombreux problèmes existants, alors qu’avant il était très compliqué d’avancer sur ces questions difficiles.

Lire aussi sur Novastan : Astana, un sommet pour rien ?

C’est pourtant depuis l’arrivée au pouvoir de Chavkat Mirzioïev à la tête de l’Ouzbékistan et sa politique étrangère entièrement tournée vers l’Asie centrale, que les problèmes de la région, notamment autour des frontières, ont commencé à se régler.

Lire aussi sur Novastan : Pourquoi la visite du président ouzbek au Tadjikistan est historique et Ouzbékistan : le nouveau président veut d’abord plaire à ses voisins et Ouzbékistan : première visite d’Etat pour le président turkmène

La présence du président tadjik, Emomali Rahmon et du président kirghiz, Sooronbaï Jeenbekov à l’anniversaire du président kazakh, montrent également leur reconnaissance du leadership kazakh, mais l’absence du président turkmène qui préfère se rendre à un match de football au Tatarstan voisin à la place sans même envoyer un message vidéo ou un représentant de marque montre que le leadership kazakh du président Nazarbaïev dans la région n’est pas incontesté.

La Rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Quatre chefs d’Etat centrasiatiques réunis à Astana pour l’anniversaire du président kazakh, Noursoultan Nazarbaïev
President.uz
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *