Kassym-Jomart Tokaïev Soroonbaï Jeenbekov Kazakhstan Kirghizstan Visite Politique Frontière

Bientôt 3 postes frontières de plus pour passer entre le Kirghizstan et le Kazakhstan

Les postes de Kichi Kapka, Ken Bulun et Tokmok seront bientôt ouverts pour le passage des citoyens étrangers vers le Kirghizstan ou le Kazakhstan. Les présidents des deux pays ont annoncé une série de mesures pour ouvrir plus largement leurs frontières avec de nouveaux points de passage et la rénovation de postes-frontières.

Durant la visite d’Etat du président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev au Kirghizstan le 27 novembre dernier, les chefs d’Etats ont annoncé une série de mesures pour faciliter le transit entre leurs deux pays. Une bonne nouvelle pour les citoyens kirghiz et kazakhs, mais également pour les nombreux étrangers et touristes voyageant entre Kirghizstan et Kazakhstan.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

Selon les annonces faites pendant la visite du chef d’Etat kazakh à Bichkek et rapporté par l’Agence de presse kazakhe, KazTag, le point de contrôle de Kichi-Kapka, fermé depuis 2010, reprendra ses opérations. « L’opération du point de contrôle de Kichi-Kapka dans la région de Talas en République kirghize, qui a été fermée à l’initiative de la partie kazakhe en 2010, sera reprise pour le passage des citoyens des deux pays », a déclaré Oularbek Charcheïev, président du service des frontières de la République kirghize. Sans toutefois préciser si les citoyens en-dehors de ces deux pays pourront ou non franchir ce point de passage.

Les deux dirigeants ont également annoncé qu’ils avançaient rapidement sur les procédures visant à modifier le statut des points de contrôle de Ken-Bulun et de Tokmok, dans la région de Tchouï, dans le nord du Kirghizstan, afin de permettre aux citoyens étrangers de franchir la frontière dans cette section. Cela offrirait des possibilités en plus d’effectuer des treks pour des touristes à cheval ou en randonnée.

Reconstruction de poste-frontière et allongement de la durée de passage

De plus, lors d’une réunion du Conseil supérieur inter-États du Kirghizstan et du Kazakhstan, les chefs des deux États ont discuté de la prochaine reconstruction commune du principal point de passage actuel entre les deux pays, le poste de Ak-Zhol – Kordai. Aujourd’hui souvent surchargé, une reconstruction permettra des conditions plus confortables pour les citoyens franchissant la frontière entre les deux pays.

Les dirigeants du Kirghizstan et du Kazakhstan ont également décidé d’augmenter la durée de fonctionnement du poste de contrôle Karkyra dans la région d’Issyk-Koul, dans l’est du Kirghizstan. Le fonctionnement sur une durée plus longue de ce poste de contrôle permettra principalement aux résidents de la région kirghize de développer la coopération commerciale et économique transfrontalière, principalement en exportant leurs produits agricoles au Kazakhstan.

Vers un renouveau des relations kirghizo-kazakhe

Plus généralement, ces décisions montrent un renouveau de la coopération frontalière entre Kirghizstan et Kazakhstan. Depuis la seconde révolution kirghize en 2010, ces relations ont été compliquées et faites de méfiance du côté kazakh vis-à-vis des Kirghiz, avec notamment beaucoup de contrebande à la frontière.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Ce changement intervient alors que c’est la première visite d’Etat du nouveau président kazakh, Kassym-Jomart Tokaïev au Kirghizstan depuis son élection en juin dernier. Suite à cette visite d’Etat, le président kirghiz Soroonbaï Jeenbekov a reçu les chefs d’Etat membre de l’alliance de défense de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) à Bichkek, y compris le président kazakh. La réunion s’est terminée ce jeudi 28 novembre.

La rédaction

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev (à gauche) a rencontré son homologue kirghiz Soroonbaï Jeenbekov le 27 novembre 2019 à Bichkek.
President.kg
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *