atlas cartes cartographie carte interactif asie iran

CartOrient : l’outil cartographique de l’Asie centrale et occidentale est disponible

Partager avec

Le nouvel outil de cartographie CartOrient est disponible depuis juin dernier pour tous les chercheurs et amateurs d’Asie centrale. La plateforme propose un panel d’atlas et de cartes interactives concentrées sur l’Asie centrale, le Caucase et le monde iranien.

L’Iran, les pays centrasiatiques et caucasiens ont enfin leur outil cartographique : CartOrient. Des chercheurs du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), constatant l’absence d’outil de ce type pour la région, ont eu la volonté de créer un atlas numérique ouvert à tous.

CartOrient rassemble en une seule plateforme un ensemble vaste de publications, allant de cartes très spécialisées à un atlas interactif contenant un grand nombre de données sur la région.

Une approche pas uniquement cartographique

« Nous avons l’ambition de promouvoir une approche cartographique de cette région car nous sommes convaincus de sa pertinence pour la compréhension des sociétés passées et présentes », explique Julien Thorez, géographe, chargé de recherche au CNRS et directeur de CartOrient, contacté par email par Novastan.

En plus de promouvoir une étude cartographique de la région, l’idée de CartOrient est de « constituer une base de données géolocalisées ainsi qu’un corpus de cartes ». La plateforme présente donc un ensemble d’informations actuelles diverses, présentées sur une carte interactive, ainsi que des archives de cartes plus anciennes numérisées, dont les données permettent de mieux comprendre l’Asie centrale, le Caucase et l’Iran d’aujourd’hui.

Bibliothèque atlas carte numérisation numérisé cartographie

Cette numérisation a été possible « grâce à un partenariat avec la Bulac [Bibliothèque universitaire des langues et civilisations] et la BNF [Bibliothèque Nationale de France] », précise Julien Thorez.  « L’idée est vraiment de convaincre de l’utilité de l’approche spatiale des sociétés et de proposer un savoir renouvelé des pays centrasiatiques, caucasiens et persianisés. » Cette démarche « s’inscrit pleinement dans les approches développées actuellement dans le cadre des ‘Humanités numériques’ ».

Le projet est à l’initiative de trois géographes, Bernard Hourcade, Jean Radvanyi et Julien Thorez, et de deux cartographes, Emmanuel Giraudet et Constance Lecomte, rapidement rejoints par des historiens, des linguistes et d’autres experts, conférant une dimension transdisciplinaire à la plateforme. Finalement, de nombreux domaines d’étude y seront abordés par des experts, le tout sur un support toujours cartographique.

Une plateforme scientifique et pédagogique

L’objectif de CartOrient est de promouvoir une approche cartographique et d’offrir un large ensemble de données. En parallèle, les chercheurs ont fait le choix de développer une interface gratuite, facile d’utilisation et d’adopter une démarche instructive, afin de transmettre une expertise scientifique pointue de la région à un large public.

« Le projet CartOrient est un projet scientifique à part entière, dont la particularité est d’associer à chaque carte un texte rédigé par un chercheur et validé par un comité scientifique. Ces textes sont courts, ce qui leur confère une dimension pédagogique assumée », explique Julien Thorez.

atlas ouzbeks kazakhstan carte asie centrale cartorient

Entièrement bilingue, la plateforme est destinée à un large public, aussi bien francophone qu’anglophone. Comme le résume Julien Thorez, CartOrient s’adresse à « tous ceux qui s’intéressent à l’Asie centrale, au Caucase et au monde iranien, qu’ils soient chercheurs, étudiants, journalistes, ou représentants d’institutions publiques et d’entreprises. »

Le public pourra y trouver un corpus enrichi régulièrement et très diversifié, « aussi bien des cartes et des atlas spécialisés que des cartes générales », décrit le chercheur. Julien Thorez estime que cela « devrait permettre à un public très divers de trouver sur CartOrient des données et des analyses répondant à ses besoins et sa curiosité. »

Le développement des outils de production et d’analyse cartographique par CartOrient s’est appuyé sur l’expérience du site IranCarto, produit auparavant au sein du laboratoire « Mondes iranien et indien ».

Un financement public

CartOrient est une plateforme libre d’accès, qui souhaite le demeurer. Son fondement est avant tout « la diffusion du savoir », une réalité rendue possible par l’obtention d’un financement de la part de l’Université Sorbonne Paris Cité (USPC). Un soutien qui a permis le recrutement d’une ingénieure cartographe et le développement du site. Le projet a également été soutenu par le CNRS et l’INALCO.

Au quotidien, ce sont des chercheurs et des ingénieurs du CNRS, ainsi que des enseignants-chercheurs qui développent les atlas numériques et analysent les données présentées sur le portail.

Ainsi, le portail cartographique permettra à toutes les personnes intéressées par l’Asie centrale d’en apprendre un peu plus sur différents aspects de la région, et ce complètement gratuitement. La plateforme, comportant déjà des cartes sur « La population rurale en Ouzbékistan (2014) » ou « L’intensification du pastoralisme dans les steppes kazakhes (années 1930 – années 1980) », sera enrichie régulièrement dans les semaines à venir.

Tiphaine Gaudin
Rédactrice pour Novastan

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur TwitterFacebookTelegramLinkedin ou Instagram !
Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir
 notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan

Atlas interactif développé par CartOrient
CartOrient (CNRS)
Bibliothèque d’atlas de CartOrient
CartOrient (CNRS)
Atlas spécifique « Les Ouzbeks au Kazakhstan »
CartOrient (CNRS)
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *