Dans une société se modernisant, les traditions d'élevage ancestrales perdurent, illustrées ici par la capture d'un jeune yak sacrifié à l'occasion d'un repas de fête.

Incursions en terres kirghizes : voyage photographique exposé à Lyon

Partager avec

À partir du 16 janvier 2017 se tient à Lyon une exposition photographique sur le Kirghizstan. L’auteur, Baptiste Bertrand, est originaire de la capitale des Gaules et a passé 3 semaines en terres kirghizes d’où il a ramené une série de clichés dans lesquels on ne peut s’empêcher de ressentir dépaysement et curiosité.

Ce voyage, c’est le pari un peu fou d’un amoureux de la nature, qui cherchait une destination dépaysante pour son prochain séjour.

Alors qu'hommes et bêtes dorment paisiblement, instant volé à la nuit kirghize, de cette voie lactée qui s'étend au-dessus du campement et bien au-delà

Alors qu’hommes et bêtes dorment paisiblement, instant volé à la nuit kirghize, de cette voie lactée qui s’étend au-dessus du campement et bien au-delà

Pendant que les hommes surveillent les troupeaux et que les femmes s'occupent des tâches ménagères, les enfants restent à proximité du campement.

Pendant que les hommes surveillent les troupeaux et que les femmes s’occupent des tâches ménagères, les enfants restent à proximité du campement.

Situé à 6 500 kilomètres de la France, ce pays, berceau des terres nomades et pivot de la route de la Soie, c’est le Kirghizstan.

Au milieu de l'agitation du wagon , le regard tourné vers la fenêtre où le paysage défile, cette femme est ailleurs, comme si la vie n'avait plus d'emprise sur elle.

Au milieu de l’agitation du wagon , le regard tourné vers la fenêtre où le paysage défile, cette femme est ailleurs, comme si la vie n’avait plus d’emprise sur elle.

Cette série de photographies est le résultat de 3 semaines entre ville et nature, entre vallées et sommets, entre steppes et glaciers.

De la tourbe séchée, de l'essence et une allumette : voilà de quoi réchauffer la yourte pour la nuit.

De la tourbe séchée, de l’essence et une allumette : voilà de quoi réchauffer la yourte pour la nuit.

Une yourte seule, entre la rivière et l'unique route menant au lac Son Koul. C'est amusé et intrigué que le plus jeune garçon prend spontanément la pose.

Une yourte seule, entre la rivière et l’unique route menant au lac Son Koul. C’est amusé et intrigué que le plus jeune garçon prend spontanément la pose.

L’exposition a lieu au sein de la librairie Raconte-moi la Terre située à Lyon entre le 16 janvier et le 31 mars 2017. Le vernissage est prévu pour le 27 janvier.

 

Informations pratiques :

Librairie “Raconte-moi la Terre”

14, Rue du Plat 69002 LYON

16 Janvier – 31 Mars 2017  //  Vernissage le Vendredi 27 Janvier

16 Tirages Originaux disponibles à la vente, Numérotés et Signés avec Certificat d’Authenticité

Photographe : Baptiste Bertrand

 

La rédaction

Dans une société se modernisant, les traditions d’élevage ancestrales perdurent, illustrées ici par la capture d’un jeune yak sacrifié à l’occasion d’un repas de fête.Baptiste Bertrand
Alors qu’hommes et bêtes dorment paisiblement, instant volé à la nuit kirghize, de cette voie lactée qui s’étend au-dessus du campement et bien au-delàBaptiste Bertrand
Pendant que les hommes surveillent les troupeaux et que les femmes s’occupent des tâches ménagères, les enfants restent à proximité du campement.Baptiste Bertrand
Au milieu de l’agitation du wagon , le regard tourné vers la fenêtre où le paysage défile, cette femme est ailleurs, comme si la vie n’avait plus d’emprise sur elle.Baptiste Bertrand
De la tourbe séchée, de l’essence et une allumette : voilà de quoi réchauffer la yourte pour la nuit.Baptiste Bertrand
Une yourte seule, entre la rivière et l’unique route menant au lac Son Koul. C’est amusé et intrigué que le plus jeune garçon prend spontanément la pose.Baptiste Bertrand
Commentaires

Ecrire un commentaire

Captcha *