Mairie Bichkek

Kirghizstan : accusé de corruption, l’ex-maire de Bichkek a été arrêté

Albek Ibraïmov a été arrêté par les services de sécurité kirghiz et se trouve désormais accusé de corruption. Une semaine aupravant, il était encore maire de Bichkek.

C’est une véritable descente aux enfers. Après avoir été poussé vers la sortie de son poste de maire de Bichkek par une motion de censure le 13 juillet dernier, puis suspendu, Albek Ibraïmov a été arrêté le 19 juillet dernier par les services de sécurité kirghiz pour des faits de corruption. Depuis sa suspension, le maire-adjoint Bakytbek Douchembiev l’a remplacé au poste de maire intérimaire de la capitale kirghize.

Lire aussi sur Novastan : Kirghizstan : la centrale de chauffage de Bichkek au cœur d’un scandale de corruption

Plusieurs charges pèsent désormais sur Albek Ibraïmov. Le Comité gouvernemental pour la sécurité nationale, ou GKNB, a annoncé le 19 juillet dernier que l’ancien maire de Bichkek est suspecté d’être responsable d’un transfert illégal de terrains à Bichkek. Cette vente a également causé l’arrestation de son adjoint à la maire, Renat Makenov, suspecté d’être impliqué, le 6 juillet dernier.

Albek Ibraïmov est également accusé d’avoir détourné 270 000 dollars lorsqu’il était le directeur d’une manufacture de torpilles en 2012.

Des accusations « politiquement motivées »

Se défendant de toute corruption, l’ancien maire de Bichkek affirme que toutes ces accusations sont « motivées politiquement ». Etant le dernier allié encore en fonction de l’ancien président Almazbek Atambaïev, il pourrait être la victime d’une bataille entre l’ancien président et Sooronbaï Jeenbekov qui l’a remplacé en novembre 2017. Ce dernier tente depuis plusieurs mois d’éjecter tous les proches de l’ancien président.

Des soupçons renforcés par la tournure des évènements autour du futur de la mairie de Bichkek. L’ancien président du Comité municipal de Bichkek, Aziz Sourakmatov, a reçu un soutien particulier de la part de ce même comité lorsque sa candidature a été rendue publique le 16 juillet dernier. Une semaine plus tard, Aziz Sourakmatov a été désigné candidat unique par les conseillers municipaux. Ce fort soutien ne laisse que peu de doutes quant à son élection au poste de maire de la capitale kirghize le 8 août.

Tiphaine Gaudin
Rédactrice pour Novastan

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

La mairie de Bichkek
Intergelpo
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *