Almazbek Atambaïev Sooronbaï Jeenbekov Kirghizstan Politique Justice Immunité Président

Kirghizstan : les anciens présidents ont perdu leur immunité judiciaire

Le président kirghiz Sooronbaï Jeenbekov a ratifié une loi permettant de retirer à tous les anciens présidents kirghiz leur immunité judiciaire. Cette signature est un nouvel épisode de la « guerre des présidents » entre le président kirghiz actuel et son prédécesseur, Almazbek Atambaïev.

C’est une ratification hautement politique que vient d’effectuer Sooronbaï Jeenbekov. Le président kirghiz a signé le 16 mai dernier la loi retirant aux anciens présidents kirghiz leur immunité judiciaire, rapporte Fergana News. Ce droit, inscrit dans la Constitution kirghize depuis 2010, a été jugé inconstitutionnel par la Cour constitutionnelle kirghize en octobre 2018. Largement débattue, la fin de cette immunité a été votée à une écrasante majorité (111 voix sur 114 députés présents) par le Parlement kirghiz le 5 avril dernier.

Comme l’explique le média kirghiz indépendant Kloop, cette loi permet au procureur général kirghiz de retirer l’immunité d’un ancien président s’il apporte des preuves de malversations commises par l’ex-président durant son mandat. Le procureur devra ensuite recevoir l’accord du Parlement kirghiz avant de traîner l’ex-président devant les tribunaux. Les anciens présidents sont également tenus de ne pas s’engager politiquement s’ils veulent conserver leur retraite, acquise à vie.

Plus largement, cette loi vise indirectement Almazbek Atambaïev, le prédécesseur de Sooronbaï Jeenbekov. Depuis l’élection de ce dernier en octobre 2017, son ancien mentor a été de plus en plus vocal dans ses critiques, allant même jusqu’à prendre la présidence du SPDK, le parti présidentiel. Les deux hommes politiques se livrent à ce que de nombreux médias ont appelé la « guerre des présidents », lançant des procédures judiciaires croisées et multipliant les invectives.

………………………………….

Nous pensons que ce sujet mérite un article plus approfondi, vous aussi ? Novastan étant entièrement bénévole, nous n’avons pas les ressources suffisantes pour l’écrire. Novastan est un média associatif indépendant et entièrement bénévole, qui n’existe que grâce aux dons de ses lecteurs et aux cotisations de ses membres.

Si vous réalisez un don d’au moins 30 euros, nous serions heureux de travailler sur ce sujet. Cet article sera un remerciement de notre part pour votre don, qui  contribue à notre travail. Vous pouvez effectuer ce don sur notre page HelloAsso :

Faites un don à Novastan

En même temps que vous don, merci de nous envoyer  un message pour nous expliquer pourquoi vous effectuez le don et pourquoi vous pensez que ce sujet mérite d’être creusé.

Pourquoi 30 euros ? Comment rédigeons-nous l’article ? Pourquoi Novastan a besoin de vous ? Tout est expliqué ici. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre philosophie plus générale, c’est par là.

Le président kirghiz Sooronbaï Jeenbekov (à droite) a ratifié une loi permettant de retirer l’immunité des anciens présidents, notamment Almazbek Atambaïev (à gauche, président pour la prise de cette photo).
Présidence kirghize
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *