Paquet de cigarettes

Kirghizstan : un officier de la police antidrogue arrêté en train de vendre du hachich

[BREVE] Un officier de police du Département de Contrôle du Trafic des Drogues Dures (DCTDD) du Kirghizstan a été arrêté alors qu’il essayait de vendre du hachich, a déclaré le Service d’Etat du Contrôle des Drogues (SECD) à l’agence de presse 24.kg.

Selon l’agence, l’agent de 47 ans du DCTDD sous la juridiction du Ministère de l’Intérieur de la province de Tchouï, majeur de police, a été arrêté la veille de sa tentative. Durant l’examen de sa voiture, une bouteille en plastique noire contenant plus d’un kilogramme de hachich a été découverte et confisquée.

Une affaire pénale a été ouverte en vertu de l’article 247 du Code Pénal de la République Kirghize (production illégale, achat, stockage, transport, transfert avec intention de vente et la production ou distribution illicite de drogues, substances psychotropes ou similaires et précurseurs).

Un plant de cannabis sauvage. Crédit : Natalie GratchovaLe SECD remarque que les employés d’agences gouvernementales, y compris les officiers de maintien de l’ordre, sont de plus en plus impliqués dans le trafic de drogue au Kirghizstan. Du 1er au 28 novembre, les officiers du service ont suivi douze crimes liés à la drogue, confisqué plus de 46kg de drogue (cannabis, héroïne et marijuana) et ont poursuivi au pénal treize personnes.

La région de Tchouï est particulièrement touchée par le trafic de drogue, avec plus de 140 000 hectares de plantes illégales répertoriés. L’ « anacha » comme la surnomme les locaux est une source de revenus essentielle pour cette région fortement touchée par le chômage et l’alcoolisme. Une légalisation est même sur les rails.

La rédaction

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *