Kirghizstan : Visite officielle de Sooronbaï Jeenbekov à Bruxelles

Le président Kirghiz était en visite officielle à Bruxelles les 11 er 12 avril afin d’y rencontrer les dirigeants de l’Union Européenne.

Le nouveau chef de la république Kirghiz, Sooronbaï Jeenbekov, après avoir effectué des voyages diplomatiques chez ses voisins, s’est rendu pour la première fois, officiellement, en Europe.

Dans la capitale européenne, il  a rencontré entre autre Federica Mogherini, la haute représentante des affaires étrangères, Donald Tusk, le président du Conseil européen, Jean-Claude Junker, le président de la Commission européenne et Antonio Tajani le président du Parlement Européen. Cette visite a eu pour but de renforcer la coopération et les relations bilatérales entre le Kirghizstan et l’Union Européenne.

Sputnik.kg a pu interviewer l’ambassadeur kirghiz en Belgique, Asein Isaiev, à ce sujet. Selon lui l’Union européenne, en tant que puissance géopolitique majeure, est très intéressée par l’Asie centrale, mais aussi par la vision du nouveau président sur le développement du Kirghizstan. 

Il a par ailleurs déclaré qu’ « Il était important que l’UE entende l’un des chefs d’Etats d’Asie centrale, sur sa vision, son point de vue et son opinion sur tous les processus régionaux ».

Lire aussi sur Novastan : Federica Mogherini : « L’Asie centrale ainsi que chaque pays de la région sont des partenaires importants de l’UE »

Une rencontre afin de renforcer la présence de la démocratie en Asie centrale 

Lors de sa rencontre avec Federica Mogherini, Sooronbaï Jeenbekov a assuré que le soutien mené par l’Etat kirghiz au développement des valeurs démocratiques, à la liberté de parole et à celle des médias perdurera. 

«  Cette vision est positive pour la partie européenne, et l’UE n’a pas l’intention de nous imposer ses valeurs, ses normes ou nous apprendre à vivre. Nous avons choisi cette voie nous-mêmes et encourageons nos partenaires à travailler ensemble dans cette direction. » a déclaré l’ambassadeur. 

Lire aussi sur Novastan : Quelle place pour l’Union Européenne en Asie centrale ? 

L’action de l’Union européenne en Asie centrale se traduit principalement par la protection des droits de l’homme et des libertés. Or le Kirghizstan est reconnu pour être le pays le plus démocratique dans la région.

Un accord de coopération à venir

L’UE et le Kirghizstan sont en train de négocier un nouveau partenariat et un accord de coopération qui permettront de renforcer les relations bilatérales et permettront de développer la coopération dans de nouveaux domaines.

Pour le diplomate cet accord est important car «  Il peut radicalement changer nos relations » . « Il existe de grandes différences géographiques et économiques entre l’UE et le Kirghizstan. Pour autant si nous nous concentrons uniquement sur les différences il y a aura peu de choses qui se développerons. Nous devons tout mettre en oeuvre pour que les exigences soient d’intérêt mutuel.. Nous travaillons maintenant en coopération afin de nous assurer que les exigences sont proches dans des domaines spécifiques comme l’économie, l’éducation et l’agriculture »explique Asein Isaiev.

Enfin l’UE est prête à aider le Kirghizstan dans son projet du Taza Koom. Taza Koom ou nation intelligente, est l’un des grands projets de l’ancien président Atambaev repris par son successeur Jeenbekov. C’est un programme de transformation digitale, qui veut utiliser les données et les avancées technologiques pour construire un état ouvert et transparent, qui sert ses citoyens, dans les domaines juridiques, des libertés, de la santé, de l’éducation, et vise ainsi à élever le niveau de vie des citoyens et à améliorer l’environnement des affaires.

Augustin Forissier
Rédacteur pour Novastan à Bichkek

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur TwitterFacebookTelegramLinkedin ou Instagram !
Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Visite de Sooronbaï Jeenbekov au Parlement européen en compagnie d’Antonio Tajani
Daina LE LARDIC
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *