Le projet de résidence. Crédit : Rapitvina

La Norvège va aider le Kazakhstan à construire la résidence du Père Noël

Cet article est une traduction d'un article précédemment publié par notre partenaire, Vitcherniy Bichkek

Logo VB

[BREVE] La résidence du Père Noël (Ayaz-Ata en Kazakh) sera construite avec les Norvégiens à Öskemen, a rapporté l'édition en ligne régionale de yk.kz.

Ce sujet a été abordé lors de la réunion entre l'Akim (le chef de l'administration régionale) du Kazakhstan oriental Berdybek Saparbaev et Ole Johan Bjørnøy, l’Ambassadeur de Norvège au Kazakhstan.

Nous pourrions construire une résidence qui serait ouverte toute l'année avec des enfants qui entretiendront des relations par correspondance, et où des manifestations culturelles seront organisées. Je tiens à saluer votre rôle dans cette engagement", -a déclaré Mr Saparbayev à l’Ambassadeur.

Les autorités locales ont choisi il y a longtemps le lieu de la résidence du Père Noël Kazakh (ou Père Froid selon les locaux). Le "Disneyland" Kazakh sera situé à 40 km de Öskemen, avec plus de deux hectares réservés pour Ayaz Ata. Ce méga-projet, selon ses organisateurs, devrait attirer l'attention de milliers de touristes.

Le plan du complexe. Crédit : yk.kz
Le plan du complexe. Crédit : yk.kz

La résidence comprendra un complexe de quatre bâtiments en tenant compte de l'architecture innovante et des caractéristiques nationales, reliés par une galeries de transition: le palais, qui sera transformé en fonction de la saison et pourra devenir un lieu de concerts ; une salle pour regarder des films, des chambres fabuleuses, un bureau de poste, des boutique de souvenirs, un café, des restaurants, et plus encore.

Les auteurs du projet sont B. Sherimov, V. Kudinov et O. Prudnikova. Au début, la résidence devait être prête durant l'hiver 2012-2013, à temps pour la Journée de l'Indépendance (les 16 et 17 Décembre), mais il n'y a pas d'argent, pas de bâtiment.

Le problème principal de ce projet d'envergure reste le financement. Très probablement, à cette échelle, il ne restera plus que sur le papier.

Le projet de résidence. Crédit : RapitvinaLe projet de résidence. Crédit : Rapitvina

Traduction
Alina Ugaï
Journaliste pour Francekoul.com

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *