Animation Fête Norouz Kirghizstan

Norouz : l’autre fête du Nouvel An

C’est l’événement de l’année pour les Kirghiz : Norouz, la fête du printemps. La fête dure 3 jours, du 21 au 24 mars. Le terme « Norouz » signifie en langue perse « nouveau jour », de sorte que Norouz fait office de Jour de l’An. Norouz est fêté dans de nombreux pays, avant tout dans la sphère d’influence culturelle iranienne.

L’article qui suit a été rédigé dans le cadre du partenariat de Novastan avec le Lycée Goethe (école n°23) de Bichkek, par des élèves de Seconde.

Norouz est un jour férié au Kirghizstan : les écoles sont donc fermées et la plupart des habitants ne travaillent pas. Du temps de l’Union soviétique, c’était différent. Autrefois, la fête n’était pas reconnue officiellement. Elle était cependant fêtée en famille et avec les amis.

Möörkan Arpatcheva, 79 ans, témoigne : « Norouz était aussi autrefois pour nous une fête spéciale. Ce jour signifiait qu’enfin le printemps arrivait et que l’hiver froid s’éloignait. Lorsque les enfants entendaient que Norouz approchait, c’était pour eux le moment de tout ranger et de tout préparer. La fête se déroulait plutôt à l’extérieur. Nous, les enfants, jouions ensemble dans le jardin. Les adultes se rencontraient, voyaient leurs amis et se faisaient des cadeaux. »

Lire aussi sur Novastan : Les Tadjikes fêteront Norouz en habits traditionnels pendant tout le mois de mars

Chaque année, les gens se préparent une semaine durant pour la fête de Norouz. C’est important d’être dans une atmosphère chaleureuse. Tous espèrent qu’il ne se passe que de bonnes choses pour l’année à venir.

Plats et traditions

Un bon repas est important pour une fête réussie. On sacrifie des moutons dans la tradition kirghize. Différents plats nationaux sont préparés, comme le Bechbarmak et le Boorsok.

Voir aussi sur Novastan : Bechbarmak

La veille de la fête, la maison et la cour doivent être préparées. Les enfants qui naissent à ce moment-là sont appelés Norouzbek ou Norouzbaï pour les garçons, Norouzdyan ou Norouzgul pour les filles.

Norouz à Bichkek

Chaque année, à Bichkek, les Kirghiz fêtent Norouz en assistant à des pièces de théâtre et des concerts. Ils organisent des marchés sur différentes places et se promènent dehors.

Voir aussi sur Novastan : Célébration de Norouz à Bichkek

Au centre de la ville, sur la place Ala-Too, sont organisées d’importantes animations. On y pratique les danses nationales, on y joue des instruments traditionnels et on y chante. Des représentants du gouvernement viennent visiter ces différentes animations et saluent la population.

Voir aussi sur Novastan : Une partie de Kök-Böru

Lors des célébrations, l’hippodrome de la ville est aussi en fête. On y pratique le sport national kirghiz : le Kök-Böru. Lors de ce jeu, deux équipes de douze cavaliers s’affrontent. Ces derniers doivent parvenir à attraper une carcasse de chèvre et à l’acheminer vers la « porte » de l’équipe opposée afin de gagner le point.

Lire aussi sur Novastan : Au Kirghizstan, Norouz se fête à l’hippodrome

D’autres jeux sont pratiqués partout dans le pays tels que le tir à l’arc et la lutte. En somme, Norouz est la fête de la joie, de la bonne humeur et de la bonne atmosphère.

Almassova Aisanat, Jousoupbekova Nouraïm, Oulanov Almas, Djalilbekov Temirlan
Élèves de l’école n°23 à Bichkek

Traduit de l’allemand par Luc Gérard

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur TwitterFacebookTelegramLinkedin ou Instagram !
Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Une animation pour la fête de Norouz au Kirghizstan
Novastan
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *