Qui est Moukhammetkaly Abylgaziev, le nouveau premier ministre du Kirghizstan ?

Homme de confiance du président Jeenbekov, ancien directeur du Fond Social et, jusqu’à récemment, chef de l’administration présidentielle, Moukhammetkaly Abylgaziev vient d’être nommé Premier ministre par le Parlement en remplacement de Sapar Issakov.

Le 19 avril dernier Sooronbaï Jeenbekov a adopté la motion de censure du Parlement kirghiz contre le Premier ministre Sapar Issakov. Ce dernier s’est vu contraint de démissionner ainsi que l’ensemble de son gouvernement. Dès lors, nombre de rumeurs ont commencé à se faire entendre sur l’identité de celui qui reprendra le gouvernement. 

Lire aussi sur Novastan : Kirghizstan : Le gouvernement de Sapar Issakov démissionne

Le 20 avril, 115 députés, sur les 120 que comptent le Jogorku Kenech, le Parlement kirghiz, ont nommé celui qui, depuis la veille, était déjà pressenti au poste de Premier Ministre et alimentait toutes les rumeurs.

Du Fond social à l’administration présidentielle

Né en 1968 dans la région de Naryn, au centre du pays, Moukhammetkaly Abylgaziev commence sa carrière dans le privé en travaillant un an en tant que directeur adjoint de la société agro-industrielle « Kirghizstan ». En 1997 il devient expert au sein du département des prêts du Fond d’état aux petites et moyennes entreprises. 

En 2003 il rentre au Fond social en tant que responsable du département d’audit interne. La même année il devient chef de l’administration du Fond social dans la région de Chui. Il travaillera plus de 10 ans au sein de cette administration gravissant les échelons jusqu’à en devenir le président à l’été 2010. 

Il fait sa véritable entrée des les instances du pouvoir en avril 2016 en étant nommé par décret du président Almazbek Atambaïev premier vice-premier ministre dans le gouvernement dirigé alors par Sooronbaï Jeenbekov. Deux ans plus tard le nouveau président Sooronbaï Jeenbekov le nomme à la direction de l’administration présidentielle. 

Un proche de Jeenbekov 

Le limogeage de Sapar Issakov et la nomination de Moukhammetkaly Abylgaziev au poste de Premier ministre illustre les tensions que connaît la scène politique kirghize entre les partisans de l’ancien et ceux du nouveau président. Tensions renforcées depuis l’annonce d’Atambaïev de faire son retour en politique à la tête du principale partie au parlement, le SDPK. 

Lire aussi sur Novastan : Kirghizstan : l’ex-président Atambaïev annonce son retour en politique

La nomination d’un proche du nouveau président à la tête du gouvernement est un tournant majeur de la politique kirghize, qui voit de même l’ensemble des proches d’Atambaïev quitter le nouveau gouvernement. 

Augustin Forissier
Rédacteur pour Novastan à Bichkek

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur TwitterFacebookTelegramLinkedin ou Instagram !
Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Le nouveau Premier ministre du Kirghizstan Moukhammetkali Abylgaziev
wikimedia commons
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *