Kirghiz Ak-Kalpak Chapeau Traditionnel

Six théories fantasques sur l’origine des Kirghiz

Invention d’origines fantastiques, histoires légendaires, voici le dénominateur commun de la construction nationale dans de nombreux pays. Le Kirghizstan ne fait pas exception. Plusieurs théories assez originales sont apparues sur la naissance du peuple kirghiz. Petit aperçu de ces dernières.

Novastan reprend et traduit ici un article publié initialement par le média en ligne kirghiz Kloop.

Un élève diplômé de la faculté d’histoire, Baïtour Toktosounov, a étudié des livres publiés au Kirghizstan contenant d’incroyables théories sur les origines des Kirghiz, et a dressé une liste des six théories les plus extravagantes.

Officiellement, 201 av. J.-C. est considérée comme la période de formation du peuple kirghiz. A cette époque, les « Gyangouni » sont mentionnés pour la première fois dans les annales chinoises. C’est ainsi que les Kirghiz étaient nommés à cette époque.

Mais en plus de cette version officielle sur les origines du peuple kirghiz, il existe de nombreuses hypothèses alternatives. Baïtour Toktosounov en a sélectionné six parmi les plus fantaisistes.

Adam et Eve seraient en fait kirghiz

En 2007, l’écrivaine Kalen Sydykova a publié le livre Histoire kirghize selon lequel les premiers Hommes de la planète étaient des Kirghiz ; Adam Ata et Obo Ene en lieu et place des habituels Adam et Eve.

Kalen Sydykova affirme que tous les peuples, toutes les religions du monde, toutes les cultures, les langues et les écrits sont à l’origine issus des Kirghiz. Elle écrit qu’au moment de l’apogée de leur civilisation, les Kirghiz ont détruit la moitié de l’Humanité, mais son livre n’en révèle ni la raison, ni le moment.

Lire aussi sur Novastan : L’Altaï, berceau de la culture kirghize ?

Il n’en demeure pas moins que le ministère de l’Education recommande le livre de Kalen Sydykova comme élément complémentaire pour l’enseignement des écoliers. Histoire kirghize a été publié à 5 000 exemplaires.

Les Kirghiz, un produit du génie génétique extraterrestre

Les auteurs Tanatbek, Rinat et Timour Takirov pensent, quant à eux, que les humains ont été créés par des extraterrestres de la planète Nibirou pour l’extraction des ressources terrestres. Parmi les premiers êtres humains, il n’y avait que des hommes, mais par la suite les extraterrestres ont également crée des femmes pour augmenter le nombre de leurs esclaves. Le sort ultérieur de ces extraterrestres est inconnu. Les auteurs n’en font pas état.

Selon Timour Takirov, les Kirghiz sont le produit du génie génétique de l’esprit extraterrestre. Le livre L’Histoire de l’ethnogenèse des Kirghiz : histoire des Kirghiz de l’Ienisseï, du Pamir et du Tien-Shan a été publié en 2016.

L’Etat kirghiz est apparu il y a 15 000 ans

En 2007, l’écrivain Orozbek Aïtymbet a publié un ouvrage en cinq volumes, Kara Kirghiz (Kirghiz noir), dans lequel il utilise la méthode de la phonétique historique. Selon lui, si un mot sonne kirghiz, alors il est nécessairement lié au peuple kirghiz.

Orozbek Aïtymbet estime par exemple que le nom du géant biblique Goliath doit être prononcé comme « Gogiaf », ce qui sonne, selon l’auteur, comme « Kirghiz Alp » (le géant kirghiz). Par ailleurs, le nom du fleuve Tigre viendrait du mot kirghiz « Tehir » signifiant « dieu ».

Beaucoup d’autres noms seraient issus de la langue kirghize, selon Orozbek Aïtymbet, notamment des appellations de peuples asiatiques et des noms mythologiques ou religieux, à l’instar de Hunyu, Hunnu, Centaure, Amazone, Cimmérien, Scythes, Hyksôs, Gog et Magog, Chimère, Ashkénaze.

Lire aussi sur Novastan : Les danses nationales kirghizes, une création de l’URSS ?

Par cette méthode, Orozbek Aïtymbet prouve que les Kirghiz sont le peuple le plus ancien de la planète, qui a fondé son Etat il y a 15 000 ans… alors que les mammouths parcouraient encore le globe et que la dernière période glaciaire était presque terminée. Ce livre a été publié en 2007 avec l’argent de la Fondation Kourmanbek Bakiev, qui était alors président du Kirghizstan.

Les enseignements religieux qui impliquent Adam viennent des Turcs et des Kirghiz

Le compositeur Nourak Abdourrahmanov, dans son œuvre Uulu Baïan, affirme que tous les peuples sont les descendants de Noé, qui s’est échappé du Déluge qui a englouti le continent mythique de Mu, au milieu de l’océan pacifique. Après cela, les Hommes ont repeuplé la planète.

D’après Nourak Abdourrahmanov, tous les enseignements religieux dans lesquels Adam est mentionné viennent des Turcs, y compris des Kirghiz, parce que beaucoup de langues turques utilisent le terme « adam » dans le sens de « personne », et « adamsat » pour dire « l’humanité ». Selon sa théorie, les Kirghiz sont des descendants des Huns, qui ont des racines communes avec les Sumériens.

Les Kirghiz possèdent un « pouvoir magique »

L’architecte Kojoch Moussaïev a écrit le livre L’Histoire du grand empire kirghiz en 1999, dans lequel il mentionne à peine l’origine des Kirghiz mais affirme qu’ils ont toujours été différents des autres peuples grâce à leur intellect plus développé.

« Une caractéristique distinctive des Kirghiz face aux autres peuples réside dans l’élévation de la pensée même parmi les Kirghiz les plus simples et sans instruction. Cela a toujours été la vertu principale de ce peuple ancien », écrit Kojoch Moussaïev.

Il assure que la culture, les traditions et les connaissances des Kirghiz sont devenues leur « pouvoir magique », grâce auquel ils sont parvenus à survivre en tant qu’ethnie à part entière, et que les Kirghiz et les Japonais sont des peuples apparentés car certains mots kirghiz et japonais ont une sonorité similaire.

Le tengrisme, base de toutes les religions

Dastan Sarygoulov peut être considéré comme l’auteur le plus raisonné de cette liste, comme le démontrent ses ouvrages Les Kirghiz : passé, présent et futur et L’Amnésie des descendants détruit le futur et élimine le passé. Dans ses livres, il fait référence non seulement à des auteurs de mythes, mais également à des historiens professionnels.

Dastan Sarygoulov relie la « formation de la conscience nationale » kirghize au tengrisme qui, selon lui, est apparu il y a 7 000 à 12 000 ans et constitue la base de toutes les religions du monde.

Dieu Divinité Tengri Religion Peuples Turcs

D’après l’auteur, les écrits des Sumériens sur argile prouvent qu’ils idolâtraient également Tengri. De même, il affirme que celui-ci était vénéré par les Japonais, les Australiens autochtones, ainsi que les peuples d’Afrique et du Moyen-Orient.

Pourquoi de telles théories sont-elles apparues?

Les historiens qualifient ces théories d’ « histoire folklorique » ou de « mythologisation ». Leur apparition est une caractéristique des Etats qui ont récemment accédé à l’indépendance et cherchent à trouver leur identité. Cela se produit dans des mesures variées dans tous les pays de l’ex-Union soviétique.

Les auteurs de théories du complot dans tous ces pays ne sont généralement pas des historiens professionnels, mais des représentants de l’intelligentsia soviétique : écrivains, hommes politiques, musiciens.

Une telle mythification n’a qu’un seul objectif : exalter une nation au-dessus de toutes les autres. Ces livres ont plus de succès que les livres d’histoire car ils nourrissent le besoin de fierté patriotique.

Baïtour Toktosounov et Aïdaï Erkebaïeva
Journalistes pour Kloop.kg

Traduit du russe par Manon Mazuir

Edité par Magomed Beltouev

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Un Kirghiz portant le traditionnel Ak-Kalpak, chapeau kirghiz en feutre blanc.
Flickr/Mooghanly
Représentation de la divinité Tengri.
Turkic people
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *