Kok-Jar

Sur la route des cols Kirghiz

Dans ce reportage-photo, Novastan vous présente un série – non exhaustive – des cols kirghiz à couper le souffle.

Le Kirghizstan, pays montagneux, se trouve au cœur des contreforts Himalayens des Monts célestes, ou Tian Shan. Les routes qui le parcourent enjambent les montagnes pour relier les vallées isolées et se veulent parfois nouvelles autoroutes du commerce mondial, comme le montrent les plans chinois d'une nouvelle route de la soie, annoncés en septembre 2013.

Voyager sur ces routes montants dépassant parfois les 4000 mètres d'altitude peut s’avérer périlleux. Elles sont pourtant empruntées de tous temps par des voitures, camions, chevaux ou troupeaux de moutons. Le passage des cols est marqué par des monuments, plus ou moins grands, sous forme de panneaux, de statuts animales ou de structures métalliques, la plupart datant de l’ère soviétique.

Comme le veut la tradition, on marque l'arrivée à un tel col en s'arrêtent et en prenant une photo ou un verre de vodka. C'est la célébration d'une montée réussie, et un coup de courage pour la descente. 

Le col de Chapchima

Le col de Chapchima trône 2841 à mètres. Il donne accès à une des vallées les plus reculées du Kirghizstan: la vallée de Chatkal et ses trésors d'or.

Le col de Urum-Bachi

Le col de Urum-Bachi, dans la région de Djalalabad au Sud du Kirghizstan, culmine à 3036 mètres. Il n'est ouvert qu'en Juillet et en Août à cause de la neige et des nombreuses avalanches sur la route vertigineuse qui y mène.Kara-Koo

Statues animales (non identifiées) juchées sur le col de Kara-Koo à la limite des régions de Djalalabad et Naryn.

Col de MELS

A 3262 mètres de haut, le col de ‘MELS’ tient les initiales de Marx-Engels-Lénine-Staline, prénom en vogue à l’époque soviétique. Ce col, ouvert uniquement pendant les deux mois d’été et extrêmement boueux, rejoint l’ancien Kolkhoz déserté d’Orto-Syrt au village de Baetovo dans la vallée de Naryn.

Kizil-Bel

Sur la route entre Naryn et At-Bachi, le col de Kizil-Bel à 2484 mètres de haut, transformé par la neige en cauchemar des routiers.

Col de Dolon

A 3030 mètres de hauteur, le col de Dolon est transformé en autoroute vers la capitale Bichkek. C'est une partie de la route partant de la frontière chinoise et destinée à l'acheminement de biens de consommations en Asie Centrale.

Col de Kizart

Le col de Kizart à 2664 mètres de haut, est souvent embouteillé l’hiver par les camions pleins de charbon cheminant entre la capitale et la principale mine d'or noir du pays : Kara-Kéché, près du lac de Son-Kol.

Col de Barskon

Le col de Barskon, dans la région d’Issyk-Koul. A plus de 3819 mètres, il joint le grand lac Kirghiz à Kumtor, la principale mine d’or du pays. 

 

La Rédaction de Novastan.org

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *