Tash Rabat in Kyrgyzstan

Tach Rabat, caravansérail aujourd’hui jailoo

Situé à quelques 3 200 mètres d’altitudes, Tach Rabat (dans la région de Naryn) fut autrefois au cœur de la route de la soie. Son nom, « demeure de pierre », fait référence au caravansérail encastré dans ses montagnes. Mais son origine reste mystérieuse. 

A Lire sur Novastan.org : L’énigme du château médiéval de Tach Rabat

Les historiens et les archéologues ne se sont toujours pas mis d’accord sur certains points : quand a été construit le majestueux Tach-Rabat, par qui et pourquoi dans une contrée si peu habitée ? Ce caravansérail serait la construction de pierre la plus grande et la plus complexe sur un espace immense qui s’étale du désert de Gobi jusqu’à la mer Caspienne. Certains savants le considèrent comme un monastère chrétien qui servait d’auberge pour les caravanes commerciales, d’autres avancent sa valeur défensive. L'énigme du bastion mystérieux reste entière et intrigue toujours davantage.

Tash Rabat Kyrgyzstan

C’est ici que se seraient arrêtés les marchands sur leur route entre la Chine et le Moyen Orient. L’édifice, construit au XVe siècle, comportait 31 pièces pour accueillir les animaux, les marchandises et les voyageurs. A la porte de la Chine – la frontière se situe à moins de 90 km – nul doute que les passages étaient fréquents et les nuits animées.

Tash Rabat Kyrgyzstan

Tash Rabat Kyrgyzstan

Aujourd’hui, l’ambiance y est tout autre. Seuls quelques bergers s’y rendent encore pour nourrir leur bétail pendant les mois chauds. Ils vivent aussi du tourisme, peu développé mais parfois plus rentable que l’élevage.

Tash Rabat Kyrgyzstan

Pour rejoindre le « jailoo » (pâturage), les hommes ont fait la route à pied depuis At-Bashy et ses environs, situé à plus de 80 km de leur campement d’été. Avec la transhumance, les villages de la région se vident et se dépeuplent avant le retour de l’hiver.

A lire sur Novastan.org : « Jailoos au Kirghizstan, le berceau des contes »

Tash Rabat Kyrgyzstan

Mais en voiture, la route est moins longue (une heure environ), et les bergers peuvent retourner en ville chaque semaine pour s’approvisionner et se détendre dans leur maison de briques et de pierres.

Animal market in At Bashy Kyrgyzstan

Animal market in At Bashy Kyrgyzstan

Le dimanche est la journée du marché aux animaux. Ici, un mouton vaut 4 000 KGS (58 €) et une vache environ 50 000 KGS (725 €). Pour un cheval, il faut compter entre 80 000 KGS (1 160 €) et 100 000 KGS (1 450 €).

Shyrdak festival in At Bashy Kyrgyzstan

Shyrdak festival in At Bashy Kyrgyzstan

At-Bashy, « tête de cheval », est situé sur un plateau à 3 000 mètres d’altitude. Isolé des autres régions et des pays frontaliers, c’est ici que la langue est la plus pure et les traditions les plus authentiques. La ville accueille notamment un festival annuel de shyrdayk, tapis traditionnel kirghiz.

Shyrdak festival in At Bashy Kyrgyzstan

On dit qu’à l’époque, un berger aurait chassé son cheval échappé depuis la vallée de Ferghana jusqu’à Naryn, où il lui aurait tranché la tête là où la ville d’At-Bashy repose aujourd’hui.

A lire sur Novastan.org : « Les cent couleurs du Ferghana »

La Rédaction

Tash Rabat in Kyrgyzstan
Marion Biremon
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *