coronavirus ouzbékistan france épidémie COVID 19

[Newsletter] L’Asie centrale touchée par le coronavirus

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 16 mars 2020, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à novastan.france@novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

Après avoir été longtemps préservée du coronavirus, l’Asie centrale compte ses premiers cas. Le Kazakhstan a été le premier à déclarer trois cas le 13 mars, suivi de l’Ouzbékistan le 15 mars. Plus largement, la région se ferme aux voyageurs étrangers, notamment français. Le 15 mars, le Kazakhstan a déclaré l’état d’urgence.

En parallèle de la pandémie, la région se prépare comme elle peut à la chute des cours du pétrole. Le 6 mars, la fin de l’entente entre Russie et Arabie saoudite visant à maintenir les cours du pétrole a entraîné une baisse à 30 dollars le baril. Le Kazakhstan est directement touché, mais les autres pays centrasiatiques devraient également être atteints.

Vers un renforcement des relations économiques franco-tadjikes ? Une visite le 3 mars dernier du représentant français pour l’Asie centrale fait naître des espoirs entre la France et le Tadjikistan, notamment dans le domaine du tourisme.

Le décryptage de Novastan

Les engrais au cœur d’une relation naissante entre Maroc et Turkménistan

Au début du mois de mars, le chef de la diplomatie turkmène s’est rendu en visite officielle au Maroc, une première depuis 1992 et l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Au cœur de cette visite, un ingrédient pour le moins inattendu : les engrais. Le Turkménistan va ainsi acheter un million de tonnes de soufre au Royaume chérifien.

Depuis plusieurs années, Achgabat cherche à lancer son industrie de production d’engrais pour diversifier son économie. Après une expérience malheureuse avec une entreprise biélorusse, son attention se porte maintenant sur le Maroc, l’un des leaders du marché. Avec à la clé une potentielle coopération fructueuse à long terme. Décryptage.

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos soutiens, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre email : novastan.france@novastan.org

Nos décryptages des semaines précédentes : 

L’Ouzbékistan libéralise entièrement la production du coton 

L’accord entre Talibans et États-Unis : quel impact pour l’Asie centrale ? (en accès libre)

Jeux géopolitiques au Turkménistan autour du projet de pipeline transcaspien 

Notre photo de la semaine

Ouzbékistan Mer d'Aral

La disparition de la mer d’Aral dans le ouest du Kazakhstan a imposé aux habitants qui en vivaient un changement important de mode de vie. Plus d’infos par ici.

Dans le reste de l’actu

Le parti du président obtient la majorité absolue aux élections législatives tadjikes. Le Tadjikistan a voté : le Parti démocratique populaire a obtenu plus de 50 % des voix lors du second tour des élections législatives organisées le 1er mars dernier. Deux formations d’opposition admises au scrutin n’ont pas franchi le seuil électoral de 5 %.

Comment le changement climatique affecte le Kirghizstan. Les effets du réchauffement climatique se font ressentir dans les différentes régions de la République kirghize. Entre les températures qui montent et les précipitations qui diminuent, le pronostic est peu optimiste.

Le Tadjikistan considéré comme un pays sûr pour les touristes, selon une étude. Selon une enquête financée par la Banque mondiale, les touristes voyageant au Tadjikistan ne sont pas découragés par la proximité de l’Afghanistan. Pour autant, de nombreux efforts restent à faire pour permettre au pays d’atteindre son plein potentiel touristique.

L’Asie centrale derrière l’objectif de… Stanislav Magay. Dans le quatrième épisode de notre série sur les photographes centrasiatiques, découvrez ce photographe ouzbek spécialisé dans les migrations.

La base militaire russe officiellement agrandie au Kirghizstan. L’accord concernant la base militaire russe au Kirghizstan a été modifié de façon à mieux représenter la réalité. Il permettra à la Russie d’exploiter légalement plus de terres kirghizes, moyennant un montant plus important reversé à Bichkek.

Le long combat contre les stéréotypes misogynes au Kazakhstan. La rédaction de Open Asia Online s’est rendue au festival du développement social Bla Bla Fest qui abordait le rôle de la femme dans l’évolution de la société. L’occasion de faire le point sur le sexisme au Kazakhstan.

…chez Novastan France

Novastan choisit l’abonnement. D’ici à l’été 2020, nous avons comme objectif de mettre en place un abonnement ciblé qui permettra au projet de se professionnaliser. Tous les détails par ici.

Novastan France a une nouvelle gouvernance. Conformément aux votes des personnes présentes et représentées, nous avons adopté de nouveaux statuts, formé un nouveau bureau et pris acte de nombreux objectifs pour 2020 ! 

Envie de nous aider ? Novastan recherche des traducteurs, des rédacteurs, des éditeurs ainsi qu’un-e community manager. Tous les moyens de contribuer à notre projet côté rédaction sont expliqués par ici. Si vous souhaitez nous aider sur le côté associatif, nous essayons d’organiser des évènements, festifs ou non. Les détails par ici.

Novastan est le seul média franco-allemand sur l’Asie centrale. Pour soutenir notre indépendance, devenez membre de la communauté Novastan ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Cela permet à Novastan de se professionnaliser tout en renforçant une communauté autour de l’Asie centrale en France et en Europe. Tous les détails se trouvent ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou Telegram.

Le premier cas de coronavirus en Ouzbékistan provient de France.
NPS
Aral : du poisson aux chameaux
Antoine Béguier (France)
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *