Donald Tusk Kassym Jomart Tokaïev Kazakhstan Conseil européen UE Union européenne

[Newsletter] L’Union européenne soutient la transition kazakhe

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 3 juin 2019, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale post-soviétique. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à info@novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

L’Union européenne montre son soutien à la « transition » au Kazakhstan. Le président du Conseil européen Donald Tusk, en visite au Kazakhstan, a félicité l’ancien président kazakh Noursoultan Nazarbaïev de son « approche responsable » quant à la transition au pouvoir. Le haut-fonctionnaire européen a également rencontré le président par intérim sans remettre en question une campagne plus que douteuse. Un peu plus à ce sujet dans notre proposition d’article.

700 millions de dollars siphonnés via les douanes kirghizes. Entre 2011 et 2017, plus de 700 millions de dollars aurait été envoyés dans des comptes offshore par la famille de Raïmbek Matraïmov, l’ancien vice-directeur des douanes kirghizes. Un peu plus à ce sujet dans notre proposition d’article.

Une nouvelle ligne de chemin de fer ouverte entre Ouzbékistan et Turkménistan. La gare ferroviaire de Sourhanabad, située à la frontière des deux Etats, doit accélérer le développement des échanges entre Tachkent et Achgabat. Un peu plus à ce sujet dans notre proposition d’article.

…………………………………

Nous pensons que ces sujets méritent un article plus approfondi, vous aussi ? Novastan étant entièrement bénévole, nous n’avons pas les ressources suffisantes pour l’écrire. Novastan est un média associatif indépendant et entièrement bénévole, qui n’existe que grâce aux dons de ses lecteurs et aux cotisations de ses membres.

Si vous réalisez un don d’au moins 30 euros, nous serions heureux de travailler sur ce sujet. Cet article sera un remerciement de notre part pour votre don, qui  contribue à notre travail. Vous pouvez effectuer ce don sur notre page HelloAsso : Faites un don à Novastan

Le décryptage de Novastan

Les filles du président ouzbek, sur la voie de Goulnara Karimova ?

Ouzbékistan Chakhnoza Mirzioïeva Saïda Politique Fille Président Economie

Le principal scandale de la fin des années de présidence d’Islam Karimov, le premier président en Ouzbékistan  (1989-2016), s’est développé autour de sa fille aînée, Goulnara Karimova. Très médiatique, poussant la chansonnette mais surtout soutirant les business lucratifs locaux pour son compte et investissant des millions de dollars sortis d’Ouzbékistan un peu partout dans le monde, Goulnara Karimova ne passait pas inaperçue. La fille d’Islam Karimov a été enfermée puis emprisonnée du temps de son père, une situation qui se poursuit avec son successeur, Chavkat Mirzioïev.

On aurait pu penser que ce passif aurait été une sorte de vaccin contre toute nouvelle fille ou fils de président devenant influent en Ouzbékistan. Il n’en est rien. Ces 12 derniers mois, les membres de la famille Mirzioïev sont placés à des postes à responsabilités. Plus précisément, depuis début 2019, ils sont même devenus très médiatiques, à l’image de l’instagrammeuse et fille de président, Saïda Mirzioïeva.

Tentative de décryptage : pourquoi les filles de Chavkat Mirzioïev sortent-elles de l’ombre ?

………………………………………………

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos membres, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez devenir membre de Novastan à partir de 2 euros par mois ou en adhérant à notre association. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre mail : novastan.france@novastan.org.

Nos décryptages des semaines précédentes : 

L’Asie centrale va profiter de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

Face à la pression américaine, l’Iran se tourne vers les pays d’Asie centrale

Non, il n’y a pas de « renaissance » de la mer d’Aral

L’œil de Tien Tran

Semeï Kazakhstan Semipalatinsk Winter

Chaque semaine, nous publions un cliché du photographe français Tien Tran. Dans sa série « Tale of a forgotten land », il a parcouru le Kirghizstan avec un œil aiguisé. Cliquez ici pour plus de détails.

Les articles de Novastan

Le président allemand en visite en Ouzbékistan. Le président de la République fédérale d’Allemagne, Frank-Walter Steinmeier, et son épouse, Elke Büdenbender, se sont rendus en Ouzbékistan du 27 au 29 mai. Ce voyage est considéré comme un signe de soutien aux réformes engagées par le président ouzbek, Chavkat Mirzioïev.

« Les Allemands jouent un rôle important en Ouzbékistan ». Investissements dans la sécurité alimentaire, le militaire ou le business en tous genres… L’Allemagne conserve un rôle de leader dans l’espace post-soviétique et en Ouzbékistan. Pour tâcher d’y voir plus clair, Novastan a interviewé l’analyste politique ouzbek Rafael Sattarov.
Le Turkménistan aurait vu 1,9 million de ses citoyens émigrer en dix ans, soit près du tiers de sa population. C’est un exode de long terme. Selon des sources au sein du Comité d’État des statistiques citées par Radio Azatlyk, 1 879 413 citoyens turkmènes auraient décidé de quitter leur pays de façon permanente entre 2008 et 2018. Une information rare, puisque les données statistiques et résultats des recensements sont rarement, si ce n’est jamais, divulgués par les autorités turkmènes.

Le delta du Syr-Daria sera modifié dans le cadre du projet de sauvegarde de la mer d’Aral. Le Kazakhstan veut modifier le delta du Syr-Daria afin de poursuivre sa stratégie de remplir la partie nord de ce qu’il reste de la mer d’Aral, au détriment de la partie sud située en Ouzbékistan.

Total dément vouloir vendre ses parts dans Kachagan. Le 24 mai dernier, Reuters annonçait que Total cherchait à vendre un tiers de ses parts dans le projet Kachagan. Contactés, ni Total, ni le ministère de l’Energie du Kazakhstan n’avait apporté des précisions, préférant ne pas commenter. Ces derniers jours, les deux acteurs ont décidé de clarifier la situation : les parts de Total dans Kachagan ne sont pas à vendre.

Les menaces terroristes en Asie centrale, réalité ou fiction ? Ces dernières semaines, le discours présentant l’Asie centrale sous la menace d’un péril terroriste continue de prendre de l’ampleur. Véritable épée de Damoclès au-dessus des pays centrasiatiques ou discours politique désirant justifier des vues sécuritaires ? Analyse et interview d’expert par Novastan.

L’Ouzbékistan rapatrie des femmes et enfants partis en Irak et en Syrie. 156 citoyens ouzbeks, en majorité des femmes et des enfants, ont été rapatriés le 30 mai dernier. Cette opération humanitaire nommée « bonté » a été possible grâce à l’affrètement d’un avion spécial entre Damas et Tachkent. L’Ouzbékistan rejoint ainsi la liste des pays centrasiatiques ayant décidé de ramener une partie de la population partie au Moyen-Orient.

Un blessé dans des tirs à la frontière entre Ouzbékistan et Kirghizstan. Un Ouzbek a été blessé par balle à la frontière entre Ouzbékistan et Kirghizstan le 31 mai dernier. La vallée du Ferghana continue d’être le théâtre de conflits violents dans ses zones frontières, malgré les efforts de délimitation de frontières entre les trois pays qui se la partage.

Election présidentielle au Kazakhstan : 

Kazakhstan : Kassym-Jomart Tokaïev envahit les rues d’Almaty. L’élection présidentielle au Kazakhstan du 9 juin prochain est caractérisée par une campagne officielle relativement timide, essentiellement basée sur l’affichage. De ce point de vue, le candidat du pouvoir dispose d’un avantage certain. Témoignage dans les rues d’Almaty, l’ancienne capitale du pays.

Présidentielle au Kazakhstan : un « débat » en direct à l’image de la campagne. Le premier débat entre les candidats à l’élection présidentielle du 9 juin prochain a eu lieu en direct sur la chaîne nationale Khabar. Le président par intérim et successeur désigné par Noursoultan Nazarbaïev, Kassym-Jomart Tokaïev n’a pas participé à ce fade débat, où chacun a lu ses notes plus que débattu. Novastan a suivi le débat pour vous.

Une photo d’actu : Berdimouhammedov et Medvedev au volant d’un Volga

Dmitri Medvedev Gourbangouly Berdimouhamedov Turkménistan Visite Volga

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev (à gauche) s’est rendu en visite officielle au Turkménistan le 31 mai dernier. A la clé, une série de photos mémorables, notamment avec le président turkmène, Gourbangouly Berdimouhamedov (à droite).

…chez Novastan France

Novastan est le seul média en français et en allemand sur l’Asie centrale. Pour soutenir notre indépendance, devenez membre de la communauté Novastan ! Vous pouvez nous soutenir en devenant membre de notre communauté à partir de 2 euros par mois. Cela permet à Novastan de se professionnaliser tout en renforçant une communauté autour de l’Asie centrale en France et en Europe. Tous les détails pour devenir membre se trouvent ici.

Envie de nous aider ? Novastan recherche des traducteurs, des rédacteurs ainsi qu’un-e community manager. Notre association en France cherche également à organiser plus d’évènements. Envie d’aider ? Envoyez-nous un email à novastan.france@novastan.org 🙂

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram ou Telegram.

Le président du Conseil européen Donald Tusk (à gauche) a rencontré le président par intérim du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev.
Akorda.kz
Saïda Mirzioïeva (sur l’image) et sa sœur Chakhnoza se mettent de plus en plus en avant sur la scène politique ouzbèke.
Page Facebook de Saïda Mirzioïeva
Une femme marche dans les rues de Semeï au Kazakhstan.
Tien Tran
Une rencontre improbable.
Page Facebook de Dmiti Medvedev
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *