Solton-Sary Kirghizstan Mine Chine Incident

[Newsletter] Mine d’or chinoise problématique au Kirghizstan / Novastan est en pause !

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 7 août 2019, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à info@novastan.org

La rédaction de Novastan France en pause

L’équipe média de Novastan France fait une pause pendant le mois d’août. Nous continuerons à publier quelques articles, mais nous n’éditerons plus de newsletters hebdomadaires ni de décryptages. Notre activité normale reprendra à la rentrée. Cette pause vise à nous concentrer sur un travail de longue haleine commencé il y a déjà près de 10 mois : la réorganisation de nos contenus pour mieux coller à vos besoins, chers lecteurs !

Pour nous rapprocher de vous, nous allons contacter certains d’entre vous, ainsi que des personnes potentiellement intéressées par les contenus de Novastan mais qui ne nous lisent pas encore. Notre objectif : mieux comprendre comment nous pourrions  vous être utile et avec quels contenus. N’hésitez pas à nous contacter également pour nous faire part de vos besoins en termes d’information : Novastan est un média associatif et nous sommes ouverts à tout instant.

Pourquoi réorganiser nos contenus ? 

Jusqu’ici, l’ensemble du travail de la rédaction a reposé sur du bénévolat. Le processus de professionnalisation engagé il y a plus d’un an, avec un rythme et un niveau de publication élevé, ainsi que des newsletters plus approfondies, fait peser beaucoup de travail sur peu de personnes.

Le but de Novastan est de pouvoir rémunérer ses contributeurs, notamment nos correspondant en Asie centrale à travers des piges. Cette rémunération est la première étape de ce processus de professionnalisation. Pour cela, nous avons besoin de trouver un modèle économique viable. Pour l’heure,  vos dons ou cotisations nous aident pour nos frais courants, mais ils ne nous permettent de payer aucun salaire ni remboursements de frais. Nous rapprocher de vous et de vos besoins nous permettra de trouver d’autres façons d’être pertinents et innovants.

Comment procédons-nous ? 

La réalisation de notre charte sur la création de contenu et l’utilisation des sources est le premier pas dans cette réorganisation des contenus afin d’avoir un cadre transparent sur nos contenus. Le but est de nouer un contrat de confiance avec vous : nos lecteurs.

Désormais, et sur la base de cette charte, nous devons identifier les besoins de nos lecteurs actuels et futurs afin de proposer des contenus plus adaptés et qui permettront de réunir une audience plus large. In fine, le but est également de pouvoir monétiser ces contenus, tout en respectant la transparence sur nos revenus et sur la création de contenus. Les pistes ne sont pas arrêtées pour l’instant et feront l’objet d’un débat dans l’association avant d’être mise en place à la fin du processus actuel d’identification des besoins de nos lecteurs.

Qu’est-ce qui va changer dans nos contenus ?

Pour l’instant, pas grand chose avant d’avoir arrêté les besoins précis auxquels nous voulons répondre
De manière générale, nous pensons que ce seront des contenus plus ciblés sur certains sujets, et des contenus avec une valeur ajoutée plus importante, notamment avec du contenu exclusif.

La rédaction

Les 3 infos à ne pas manquer

Kirghizstan : le conflit autour de la mine chinoise de Solton-Sary continue. Plusieurs centaines de villageois de la région de Naryn se sont rendu sur le territoire de la mine d’or de Solton-Sary, exploitée par une compagnie chinoise. Les manifestants et les employés chinois se sont mutuellement caillassés.

Le Kazakhstan attend une visite d’Emmanuel Macron. Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a annoncé sur Twitter attendre une visite de son homologue français, Emmanuel Macron.

Le Kirghizstan ne veut plus transférer l’enclave de Barak à l’Ouzbékistan. Le Kirghizstan a abandonné l’idée de céder l’enclave de Barak à l’Ouzbékistan. Une décision qui obscurcit le processus de délimitation des frontières entre les deux pays, l’un des plus grands défis de leurs relations bilatérales.

Notre photo de la semaine

Joueurs d’échecs Kirghizes sur le sol Tadjik.

Joueurs d’échecs kirghiz sur le sol tadjik. Plus d’infos par ici.

Dans le reste de l’actu

Bruno Le Maire en visite diplomatique au Kazakhstan. Le ministre de l’Economie et des Finances français s’est rendu en visite diplomatique au Kazakhstan, où il a porté plusieurs projets économiques tout en insistant sur la force des relations bilatérales entre la France et le Kazakhstan.

La frontière entre Tadjikistan et Kirghizstan, nouveau théâtre d’un incident. Une dizaine de citoyens tadjiks ont tenté d’occuper un terrain de football en territoire contesté entre Kirghizstan et Tadjikistan. Les forces de l’ordre des deux pays sont rapidement intervenues afin d’éviter toute aggravation de la situation. Alors que les présidents des deux pays se sont accordés pour calmer la situation à leur frontière commune, certains dénoncent des tentatives de déstabilisations.

Région ouïghoure : comment les investissements chinois ont détruit le vieux Kachgar. En voulant rétablir une équilibre entre Est et Ouest, le gouvernement chinois a massivement investi à Kachgar, l’une des villes emblématiques de la région ouïghoure. Cependant, si les investissements ont d’abord été économique, le volet sécuritaire a ensuite pris le dessus, entraînant un appauvrissement des Ouïghours.

Du gaz à AliExpress : la Chine et l’Ouzbékistan, inséparables partenaires ? L’Ouzbékistan et la Chine ont développé de plus en plus leurs relations depuis 1991. D’abord sécuritaire, la relation s’est étoffée pour atteindre l’économique et la linguistique. Aujourd’hui, l’influence chinoise en Ouzbékistan ne fait que croître.

Combien y a-t-il encore de Russes en Asie centrale ? D’une manière générale, le nombre de ressortissants russes dans les pays d’Asie centrale n’a cessé de diminuer depuis la chute de l’URSS en 1991. Vivant essentiellement dans les grandes villes de la région et fiers de leurs spécificités, les Russes ne sont pour autant pas près de disparaître du paysage des jeunes Républiques centrasiatiques.

La tragédie de l’eau potable à Tachkent. 86% des habitants de la région entourant la capitale de l’Ouzbékistan, soit plus de 2,3 millions de personnes, ne sont pas raccordés à l’eau courante. En parallèle, de nombreuses exploitations et industries ne traitent tout simplement pas leurs eaux usées.

Smartphone et bonnes manières à Bichkek. Les premiers téléphones portables dotés d’une connexion Internet sont apparus il y a une vingtaine d’années dans la capitale du Kirghizstan. Entre temps, des règles sont apparues dans l’espace public, régulant l’usage  de ces nouveaux appareils. Mais les personnes les plus âgées ne respectent pas toujours ces bonnes manières.

…chez Novastan France

Nous avons le plaisir de vous proposer des prix préférentiels pour les photos d’Antoine Béguier, un photographe français parti au Kirghizstan. Pour chaque photo achetée, vous pourrez soutenir à la fois un photographe et un média indépendant : tout est expliqué ici.

Novastan est le seul média en français et en allemand sur l’Asie centrale. Pour soutenir notre indépendance, devenez membre de la communauté Novastan ! Vous pouvez nous soutenir en devenant membre de notre communauté à partir de 2 euros par mois. Cela permet à Novastan de se professionnaliser tout en renforçant une communauté autour de l’Asie centrale en France et en Europe. Tous les détails pour devenir membre se trouvent ici.

Envie de nous aider ? Novastan recherche des traducteurs, des rédacteurs, des éditeurs ainsi qu’un-e community manager. Notre association en France cherche également à organiser plus d’évènements. Envie d’aider ? Envoyez-nous un email à novastan.france@novastan.org 🙂

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram ou Telegram.

Des Kirghiz et des employés chinois de la mine se sont échangés des jets de pierres.
Turmush / Montage Novastan
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *