Le drapeau chinois et le drapeau du Kirghizstan

[Newsletter] Pour la Chine, le sort des Ouïghours ne concerne pas les Kirghiz

Mots-clefs

Notre photo de la semaine

Palais Samanides Houlbouk Tadjikistan Citadelle

Crédit : Kaisu Raasakka

Vous pouvez retrouver toutes nos photos du jour en cliquant ici.

…politique

La situation au Xinjiang « n’est pas l’affaire du Kirghizstan » pour l’ambassadeur chinois à Bichkek. Selon l’ambassadeur chinois au Kirghizstan, les camps au Xinjiang sont nécessaires et ne sont pas l’affaire du pays. Les manifestations antichinoises des derniers mois au Kirghizstan ne visent qu’à saper les relations avec la Chine, ce qui selon lui est impossible du fait des bonnes relations qu’entretiennent les présidents des deux pays. Notre article.

Les zones d’ombre de l’armée turkmène. Le président turkmène Gourbangouly Berdimouhamedov montre régulièrement à la population qu’il sait tirer avec précision au fusil automatique, jeter des couteaux et qu’il porte bien le gilet pare-balle. Pour autant, l’armée turkmène n’est pas au mieux. Notre article.

La Russie n’envisage pas de déployer une nouvelle base militaire au Kirghizstan. La Russie reste cependant ouverte au « dialogue » a annoncé le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, en visite au Kirghizstan. Notre article.

L’Ouzbékistan exhorté de ne pas livrer un Kazakh ethnique à la Chine (dont il est citoyen). Des défenseurs des droits de l’Homme exhortent l’Ouzbékistan à refuser une demande d’extradition d’un citoyen chinois, d’ethnie kazakhe, qui est actuellement coincé dans le principal aéroport d’Ouzbékistan à Tachkent (lien en anglais).

Le Turkménistan a de nouveau arrêté le passage de véhicules transportant des cargaisons tadjikes sur son territoire. Depuis plusieurs jours, les chauffeurs routiers attendent une résolution de la situation des deux côtés de la frontière turkmène (lien en russe).

Une compagnie allemande fournit les logiciels pour bloquer et filtrer Internet au Turkménistan. La compagnie munichoise Rhode & Schwartz a signé des contrat il y a un an au Turkménistan pour fournir des logiciels permettant de bloquer et de suivre les internautes turkmène selon un article détaillé du Radio Free Liberty (lien en anglais).

…sociale

Les routes ouzbèkes particulièrement meutrières. 2 262 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route en Ouzbékistan en 2018. Un chiffre très élevé alors que le taux d’équipement en voitures du pays est bas, signalant une forte dangerosité des routes ouzbèkes. Notre article.

Les quartiers historiques de Samarcande menacés par de nouvelles démolitions. Les habitants de plusieurs quartiers historiques de Samarcande ont appris en novembre dernier que leurs maisons allaient être détruites. Les raisons officielles de ces destructions restent floues. Notre article.

La compagnie nationale Turkmenistan Airlines n’a plus le droit de voler en Europe. L’agence européenne en charge de la sécurité a interdit la compagnie turkmène le ciel européen sans donner d’explications. Les vols Paris-Achgabat sont arrêtés depuis décembre 2018 (lien en anglais).

Les travailleurs tadjiks pourront aller travailler au Qatar. Les deux pays ont signé un accord pour permettre au Qatar de recruter des Tadjiks le 3 février dernier (lien en anglais).

L’œil de Tien Tran

Vieil Homme Campagne Kirghizistan kotchkor

Chaque semaine, nous publions un cliché du photographe français Tien Tran. Dans sa série « Tale of a forgotten land », il a parcouru le Kirghizstan avec un œil aiguisé. Cliquez sur l’image pour plus de détails.

…économique

De plus en plus de bouches à nourrir, mais de moins en moins de terres agricoles au Tadjikistan. Le nombre d’exploitants agricoles à été multiplié par 22 depuis le début des années 1990, alors que la dégradation des sols par de mauvaises pratiques agricoles a fait diminuer la surface des terres arables. Notre article.

L’entreprise de construction française Freyssinet envisage de construire une cimenterie en Ouzbékistan. Le complexe servira notamment pour la compagnie de chemins de fer nationale, Temir Yollari (lien en anglais).

L’Ouzbékistan commence à faire la publicité de ses obligations d’Etat libellée en Euro (Eurobond). L’Ouzbékistan espère ainsi lever autour de 500 millions de dollars (lien en anglais).

Le Tadjikistan espère obtenir un prêt de 220 millions de dollars du Fonds monétaire international le mois prochain. En octobre dernier, le FMI a félicité le gouvernement tadjik pour son projet « d’assainir le secteur de l’énergie sur des bases financières solides, de renforcer le secteur financier et de développer le cadre de sa politique monétaire » (lien en anglais). Douchanbé négocie depuis des années pour ce prêt.

L’Ouzbékistan a créé un ministère de l’Énergie. Le but de ce nouvel organe est de superviser les entreprises nationales d’énergie, notamment Uzbekenergo, afin de poursuivre la réorganisation d’un système énergétique lourdement endetté (lien en anglais).

Le Kazakhstan a finalisé le sauvetage de la deuxième plus grande banque du pays, Tsesnabank. L’entreprise a été renflouée le 5 février dernier à hauteur de 3,4 milliards de dollars. Le secteur bancaire du Kazakhstan a été presque détruit par la crise financière de 2008 et le choc ultérieur de l’effondrement des prix mondiaux du pétrole en 2014 (lien en anglais).

Les importations de gaz turkmène en Russie pourraient bientôt reprendre. Le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, a rencontré le président turkmène, Gourbangouly Berdimouhammedov à Achgabat le 6 février. Au cours de l’entretien, Sergueï Lavrov a déclaré que le président du Turkménistan avait exprimé sa satisfaction de la manière dont la question du gaz était prise en compte dans le dialogue entre les deux pays « en vue de la conclusion de nouveaux accords à grande échelle et de grande portée » (lien en anglais).

Actualités de Novastan France

Le 23 janvier dernier, l’association française de Novastan a accueilli Leyli Karryeva, fondatrice et directrice artistique de l’association culturelle Destan’s, l’une des seules en France dédiée au Turkménistan et à sa culture. Retrouvez tous les détails de cette rencontre en cliquant ici.

Le 13 février prochain, Novastan reçoit Kevin Limonier. Chercheur associé à la Chaire Castex de cyberstratégie (IHEDN) et directeur scientifique de l’observatoire du cyberespace russophone, Kevin Limonier interviendra sur la cybersécurité en Asie centrale. L’évènement aura lieu dans l’amphi 3 de l’Inalco, 65 rue des Grands Moulins, dans le 13ème arrondissement de Paris. S’ensuivra un verre non loin dans une ambiance chaleureuse. Si vous voulez venir, inscrivez-vous par ici.

Envie de nous aider ? Novastan recherche des traducteurs, des rédacteurs ainsi qu’un-e community manager. Notre association en France cherche également à organiser plus d’évènements. Envie d’aider ? Répondez à ce mail 🙂

Novastan est le seul média en français et en allemand sur l’Asie centrale. Pour soutenir notre indépendance, devenez membre de la communauté Novastan ! Vous pouvez nous soutenir en devenant membre de notre communauté à partir de 2 euros par mois. Cela permet à Novastan de se professionnaliser tout en renforçant une communauté autour de l’Asie centrale en France et en Europe. Tous les détails pour devenir membre se trouvent ici.

La Rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram ou Telegram.

Le drapeau chinois et le drapeau du Kirghizstan
Novastan
Au Moyen-Age, Houlbouk était une des villes les plus grandes et les plus importantes du Tadjikistan actuel.
Kaisu Raasakka
Un vieil homme pose devant ses champs en pleine campagne kirghize près du village de Kotchkor
Tien Tran
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *