PSA Groupe Peugeot Citroën Ouzbékistan Uzavtosanoat

[Newsletter] PSA se retire d’Ouzbékistan sans avoir produit le moindre véhicule

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 13 janvier 2020, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre actif par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à info@novastan.org

 

Les 3 infos à ne pas manquer

La co-entreprise en Ouzbékistan du groupe PSA n’est plus. Selon nos informations, PSA et Uzavtosanoat n’ont plus de projet de construire une usine pour produire des utilitaires dans le pays. La fin d’une aventure mort-née débutée en 2017.

L’Ouzbékistan ne demande plus de visa aux citoyens chinois. Ces derniers peuvent se rendre sept jours en Ouzbékistan sans tampon, une première en Asie centrale.

Tadjiks et Kirghiz s’affrontent à la frontière à coups de pierres et de fusils de chasse. Un village kirghiz a dû être évacué après les heurts, survenus dans la nuit du 9 au 10 janvier. Il s’agit du deuxième incident en moins de deux semaines dans cette partie de la frontière, après une année 2019 particulièrement agitée.

Le décryptage de Novastan

Comment un conflit en Iran impacterait l’Asie centrale ?

Depuis une dizaine de jours, les tensions entre l’Iran et les Etats-Unis s’intensifient, entre assassinats, représailles et tirs de missiles. Un conflit ouvert impliquant l’Iran toucherait fortement les pays d’Asie centrale, qui ont non seulement des frontières communes mais également des liens économiques, géopolitiques et historiques avec la République Islamique.

Alors que l’Iran, sous la pression des sanctions américaines, s’est tourné vers l’Asie centrale au même titre que la Chine et la Russie, quels seraient les impacts d’un conflit en Iran pour ses voisins centrasiatiques ?

………………………………………………

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos membres, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez devenir membre de Novastan à partir de 2 euros par mois ou en adhérant à notre association. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre email : novastan.france@novastan.org.

Nos décryptages des semaines précédentes : 

Les prix bas de l’électricité au Kirghizstan, une malédiction 

La Caspienne, futur nœud Internet pour l’Asie centrale ?

Kazakhstan : une chute des investissements en trompe-l’œil

Notre photo de la semaine

Lacs Tulpar-koul Kirghizstan Pamir

Dans le sud du Kirghizstan, là où commence la chaîne du Pamir, se trouve un paysage magique autour des lacs Tulpar-koul.  Plus d’infos par ici.

Dans le reste de l’actu

Quand la réforme du droit ouzbek passe par Paris. En décembre 2019, une délégation du ministère de la Justice ouzbek chargée de réformer la législation civile et commerciale s’est rendue à Paris. L’occasion de s’entretenir avec des juristes français, notamment pour s’inspirer du Code civil. Novastan y était.

Le déminage de la frontière entre le Tadjikistan et l’Ouzbékistan est terminé. Cette action marque matériellement la fin des relations tendues entre Tachkent et Douchanbé ainsi que celle des victimes civiles de ces mines. On estime qu’elles auraient fait plusieurs centaines de blessés ces vingt dernières années.

La politique culturelle ouzbèke critiquée par un clip. La chanteuse ouzbèke Lola Yo’ldasheva a sorti une nouvelle vidéo qui aborde avec beaucoup d’humour l’octroi de licences aux musiciens en Ouzbékistan. Malgré le contrôle persistant de l’État sur la musique pop, le clip montre une ouverture perceptible ces dernières années.

…chez Novastan France

Vous voulez en savoir plus sur notre projet et comment nous voulons faire émerger l’Asie centrale ? Tout est expliqué par ici !

Pour le bureau de notre association française, nous avons besoin d’un-e trésorier-ère adjoint-e et d’un-e responsable engagement adjoint-e. Pour plus d’informations, envoyez-nous un mail à novastan.france@novastan.org d’ici au 15 janvier !

Envie de nous aider ? Novastan recherche des traducteurs, des rédacteurs, des éditeurs ainsi qu’un-e community manager. Tous les moyens de contribuer à notre projet côté rédaction sont expliqués par ici. Si vous souhaitez nous aider sur le côté associatif, nous essayons d’organiser des évènements, festifs ou non. Les détails par ici.

Novastan est le seul média franco-allemand sur l’Asie centrale. Pour soutenir notre indépendance, devenez membre de la communauté Novastan ! Vous pouvez nous soutenir en devenant membre de notre communauté à partir de 2 euros par mois. Cela permet à Novastan de se professionnaliser tout en renforçant une communauté autour de l’Asie centrale en France et en Europe. Tous les détails pour devenir membre se trouvent ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram ou Telegram.

Le groupe PSA a quitté l’Ouzbékistan avant même d’avoir vendu un seul utilitaire comme celui-ci.
Rudolf Stricker
Au sud du Kirghizstan, là où commence la chaine du Pamir, se trouve un paysage magique autour des lacs Tulpar-koul.
Josephine Kjaer
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *