Conflit interethnique kazakhstan doungane pogrom

[Newsletter] Un conflit interethnique embrase le sud du Kazakhstan

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 10 février 2020, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre actif par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à info@novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

Un conflit entre Kazakhs et Dounganes a fait au moins 10 morts dans le sud du Kazakhstan. Selon le ministère de l’Intérieur kazakh, plus de 300 personnes venues des villages des alentours ont attaqué violemment le 7 février au soir les habitants du village de Masantchy, à majorité doungane, une ethnie musulmane d’origine chinoise. On compte également plus de 40 blessés.

L’Asie centrale bloque les liaisons avec la Chine, par peur du coronavirus. Les voisins centrasiatiques de Pékin ont claqué la porte un par un, fermant tour à tour leurs frontières et coupant les différentes liaisons par moyens de locomotion, à la fois terrestres et aériens. Seul le Tadjikistan reste ouvert aux flux chinois.

2019, une année agitée pour l’Asie centrale. Dans un article bilan sur la région, Novastan vous propose de revenir sur une année riche en évènements.

Le décryptage de Novastan

La stratégie américaine en Asie centrale, simple redite ou véritable changement ?

Après de longs mois d’attente, Washington a dévoilé sa stratégie entre 2019 et 2025 pour l’Asie centrale. Le texte, qui liste six priorités, a été rapidement critiqué par les observateurs de la région pour sa similitude avec la précédente stratégie de 2015. Cependant, on sent entre les lignes un regain d’intérêt de l’Amérique pour la région, à l’aune d’une compétition de plus en plus fraîche avec la Russie et la Chine. Bien que le texte soit encore assez empreint du désengagement d’Afghanistan, qui a été le prisme américain pour entrer dans la région, l’Asie centrale semble désormais porter un intérêt en tant que tel pour les Américains : celui de pouvoir court-circuiter la Chine et la Russie en plein milieu du continent eurasiatique. Pour autant, cette stratégie ne semble pas (encore ?) se donner les moyens de contrecarrer réellement et vigoureusement l’influence chinoise et russe dans une région qui reste une des plus lointaines pour Washington.

La nouvelle stratégie américaine montre-t-elle un véritable tournant pour la région ou se contente-t-elle de faire la même confiture dans un vieux pot ? Novastan vous explique les enjeux de ce texte.

………………………………………………

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos soutiens, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre email : novastan.france@novastan.org.

Nos décryptages des semaines précédentes : 

Privatiser Rogun pour le financer, une stratégie de long terme du Tadjikistan

L’Ouzbékistan se rapproche toujours plus de l’Union économique eurasiatique 

Les entreprises chinoises toujours plus présentes sur le marché ouzbek 

Investir en France depuis l’étranger avec My expat

Ceci est un contenu sponsorisé

My Expat Publicité Novastan Newsletter Investir France

Vous résidez en Asie centrale et vous souhaitez préparer votre retraite, votre avenir ou celui de vos enfants ? Vous cherchez un moyen sûr et rentable de placer votre argent pour le faire fructifier ? Aujourd’hui, 50% des expatriés envisagent de se tourner vers l’investissement dans l’immobilier locatif, à la fois l’investissement le plus sûr et le plus rentable pour les Français installés à l’étranger.

My expat vous propose de réaliser l’intégralité de votre investissement immobilier depuis votre pays de résidence. À ce jour, notre équipe accompagne des expatriés dans plus de 60 pays dont le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et le Turkménistan. Ils  définissent un budget et des villes d’investissement pour chacun de leurs utilisateurs de manière à leur présenter des biens qui leur correspondent.

Vous faîtes des offres en ligne et gérez l’intégralité des procédures depuis la plateforme. Vous n’avez donc jamais besoin de rentrer en France. Vous voulez investir dans l’immobilier ? Inscrivez-vous gratuitement et sans engagement sur My expat, la première plateforme française d’investissement locatif.

Notre photo de la semaine

Neige Steppe Kirghizstan Elévage Berger

Les quelques touffes d’herbes poussant de manière éparse dans la steppe kirghize sont recouvertes de neige. Plus d’infos par ici.

Dans le reste de l’actu

Le fils du président turkmène nommé ministre de l’Industrie et de la construction. Après avoir été vice-ministre des Affaires étrangères puis gouverneur de la principale région du pays, Serdar Berdimouhamedov poursuit son ascension politique.

Pourquoi les Kazakhs ont-ils l’habitude d’être en retard ? La turcologue Aiman Kodar, spécialiste de l’Orient et rédactrice en chef du magazine Tamyr, explique pourquoi le fait d’être un retard apparaît comme une sorte de droit immémorial que l’on peut constater dans la vie quotidienne des Kazakhs.

En termes de corruption, l’Asie centrale est en bas du tableau. L’ONG Transparency International a récemment publié son rapport annuel exposant ses résultats sur la perception de la corruption au niveau mondial en 2019. Les pays d’Asie centrale sont une fois de plus mal classés.

Les touristes visitant le Kazakhstan n’ont plus besoin de s’enregistrer. Depuis le 11 janvier 2020, de nouvelles règles sur le séjour des ressortissants étrangers sont entrées en vigueur. L’obligation d’enregistrement a été supprimée et remplacée par un avis de résidence à la charge des hôtes.

…chez Novastan France

Novastan choisit l’abonnement. D’ici à l’été 2020, nous avons comme objectif de mettre en place un abonnement ciblé qui permettra au projet de se professionnaliser. Tous les détails par ici.

Novastan France a une nouvelle gouvernance. Conformément aux votes des personnes présentes et représentées, nous avons adopté de nouveaux statuts, formé un nouveau bureau et pris acte de nombreux objectifs pour 2020 ! 

Envie de nous aider ? Novastan recherche des traducteurs, des rédacteurs, des éditeurs ainsi qu’un-e community manager. Tous les moyens de contribuer à notre projet côté rédaction sont expliqués par ici. Si vous souhaitez nous aider sur le côté associatif, nous essayons d’organiser des évènements, festifs ou non. Les détails par ici.

Novastan est le seul média franco-allemand sur l’Asie centrale. Pour soutenir notre indépendance, devenez membre de la communauté Novastan ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Cela permet à Novastan de se professionnaliser tout en renforçant une communauté autour de l’Asie centrale en France et en Europe. Tous les détails se trouvent ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou Telegram.

Les maisons et magasins brûlés dans la village de Masantchy au Kazakhstan peuplé majoritairement de Dounaganes.
Collage Tengrinews
My Expat propose aux Expatriés d’investir en France facilement.
My Expat
Les quelques touffes d’herbes poussant de manière éparse dans la steppe kirghize sont recouvertes de neige. Dans les montagne, les loups poussés par la faim se rapprochent du bétail et sous la neige, les bergers surveillent leurs troupeaux de près.
Cyril Caldero
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *