Novastan Newsletter

Quel impact pour la newsletter hebdomadaire de Novastan ?

Partager avec

Chères lectrices, chers lecteurs,

En septembre, nous avons demandé durant trois semaines à nos abonnés de notre newsletter hebdomadaire (à laquelle vous pouvez vous abonner ici) de nous donner leur avis. Sur les 650 abonnés que nous comptions à l’époque, nous avons reçu 113 réponses. Pour autant, un blocage de SurveyMonkey nous a contraints à ne voir que 100 répondants. Globalement, les répondants se sont montrés satisfaits, voire très satisfaits, de la lettre.

Dans le détail, voici ce que nous en retenons :

L’information avant Novastan

Les abonnés à la newsletter hebdomadaire de Novastan recherchent principalement de l’information sur l’Asie centrale en générale (80%) plutôt que suivre à tout prix Novastan.

Les abonnés, lorsqu’ils sont intéressés par un article, sont 82% à cliquer sur le lien de l’article plutôt que de simplement passer. La newsletter reste une porte d’entrée importante pour se tenir au courant de notre production.

Le rythme hebdomadaire convient 

Interrogés sur le rythme des envois, 82% des personnes interrogées sont satisfaites du rythme hebdomadaire de la newsletter. 15% accepteraient 2 newsletters par semaine. 80% refuseraient une newsletter quotidienne. Certains pourraient être intéressés si elle est courte.

De la même façon, les répondants sont très mitigés quant à l’envoi d’alertes par mail, avec un tiers de non, un tiers de oui et un tiers de oui mais pas plus que deux ou trois fois par semaine. Nos lecteurs actuels semblent être pressés.

Un fort besoin d’analyse

Le type d’actualité recherché est très large : informations culturelles, chaudes, économiques ou relatives à la France en Asie centrale. Les répondants sont particulièrement intéressés par l’analyse sur les grands changements et tendances de la région. Cette catégorie est celle qui est la plus demandée en cas d’une possible amélioration.

La nouvelle version de la newsletter mise en place en janvier et favorisant le texte remporte un franc succès, avec 65% d’opinions très positives et 13% d’opinions positives. Un grand nombre de répondants sont des nouveaux abonnés.

Des voies d’améliorations

Dans les voies d’améliorations, les répondants citent une clarification des sources, plus d’images légendées, redescendre le bloc en haut et mettre un sommaire. Certains citent aussi des paragraphes trop longs et aimeraient voir plus d’articles francophones ou anglophones venant de journalistes ou de think tank.

Un commentaire mentionne également l’intérêt d’avoir accès à des données démographiques, économiques pour évaluer un potentiel investissement dans la région par pays et par secteur (tourisme, immobilier, industrie, services..).

Conclusions

La newsletter hebdomadaire de Novastan semble avoir une bonne image parmi les répondants, qui représentent un sixième des abonnés au total. Le rythme leur paraît convenable et ils sont globalement très contents du contenu de la newsletter. Les répondants sont intéressés par un contenu rapide à consulter mais avec une profondeur leur permettant d’y revenir.

Malgré tout, la newsletter peut s’améliorer en mettant davantage d’analyses en valeur et aérer par quelques photos légendées. Une nouvelle mise en page pourrait être envisagée pour faciliter la rapidité de lecture.

Globalement, nous avons la sensation que les personnes intéressées par une newsletter « hebdomadaire » sont touchées, même s’il faut à présent démocratiser la newsletter en étant plus volontaire dans sa promotion. Pour élargir notre potentielle audience, une autre piste serait de tester une newsletter quotidienne pour toucher un public différent, plus « accro » à l’actu et qui pourrait être plus à même de revenir régulièrement sur Novastan.

En attendant, vous pouvez vous abonner gratuitement à notre newsletter hebdomadaire par ici et nous donner votre avis à novastan.france@novastan.org.

Merci pour votre fidélité,

L’équipe de Novastan France

La newsletter hebdomadaire de Novastan a été lancée en 2016.
Capture d'écran
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *