Leyli Karryeva Turkménistan Musique Culture

Une soirée autour de la musique turkmène : Novastan a reçu Leyli Karryeva

Le 23 janvier dernier, l’association française de Novastan a accueilli Leyli Karryeva, fondatrice et directrice artistique de l’association culturelle Destan’s, l’une des seules en France dédiée au Turkménistan et à sa culture. 

Une curiosité maximale. C’est ce que l’on a trouvé le 23 janvier dernier, lors de la soirée organisée par Novastan France sur la musique turkmène. Notre invitée : Leyli Karryeva, fondatrice et directrice artistique de l’association turkmène Destan’s. L’une des seules associations turkmènes en France, « voire même en Europe », a ajouté Leyli Karryeva avec un sourire. 45 personnes se sont déplacées pour l’écouter.

Musicienne professionnelle, Leyli Karryeva a interprété au violon plusieurs morceaux traditionnels turkmènes, assistée de Christophe Souron, percussionniste.

La soirée a été ponctuée de nombreuses questions du public, intéressé d’en savoir plus sur le pays le plus fermé d’Asie centrale. Les cinq régions du pays, les coutumes ou encore les spécialités culinaires ont été abordées. Et de fait, d’une soirée autour de la musique, nous sommes passés à une soirée autour de la culture turkmène.

D’une soirée musicale à une soirée culturelle

Leyli Karryeva a ainsi esquissé les différences entre les habits traditionnels des cinq régions du pays, qui se reflètent également dans de légères différences entre les instruments. L’instrument traditionnel turkmène phare est ainsi le Dotâr, une sorte de luth à deux cordes avec une petite caisse de résonance.

Leyli Karryeva Turkménistan Musique Culture Violon Leyli Karryeva Turkménistan Musique Culture Violon Public

Novastan est le seul site en français et en allemand sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

Pour le manier, la musicienne a longuement abordé la situation des Bagshy, sortes de bardes turkmènes. Héritiers d’une longue tradition orale, les Bagshy racontent plus qu’ils ne chantent, parlent notamment de l’histoire mais aussi du quotidien. « Historiquement, les Baghsy racontaient l’histoire du peuple, ils étaient conteurs, musiciens, scientifiques », a expliqué Leyli Karryeva.

Après d’innombrables questions pour Leyli Karryeva, la soirée s’est terminée autour d’un verre convivial.

Merci à toutes et à tous d’avoir été parmi nous ! Notre prochain évènement aura lieu le 13 février prochain : nous recevrons Kevin Limonier pour parler cyber-sécurité en Asie centrale. Pour vous inscrire, cliquez ici. Si vous souhaitez être informé-e de cet évènement et des prochains, vous pouvez vous inscrire par ici. Vous pouvez également soutenir Novastan en adhérant à notre association ou bien en donnant à partir de deux euros par mois.

A bientôt !

L’équipe de Novastan France

Novastan a reçu Leyli Karryeva, directrice culturelle et co-fondatrice de l’association turkmène Destan’s.
Novastan France
Leyli Karryeva a interprété plusieurs chansons traditionnelles turkmènes au violon.
Novastan France
Près de 45 personnes sont venues écouter Leyli Karryeva.
Novastan France
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *