Boukhara Chantier Mosquée Madrasa

Boukhara et Rueil-Malmaison signent un accord touristique

Des représentants de la région de Boukhara ont conclu un certain nombre d’accords avec la ville d’Île-de-France et des entreprises touristiques lors d’une visite en France.

Novastan reprend, traduit et édite un article originellement publié par le média ouzbek Podrobno.uz.

L’ambiance est au beau fixe entre la région de Boukhara, dans l’ouest de l’Ouzbékistan, et la ville de Rueil-Malmaison, en Île-de-France. Les deux administrations ont conclu un accord le 4 juin dernier pour une coopération mutuelle dans le domaine du tourisme, au cours d’une rencontre avec le maire de la ville française, Patrick Ollier.

Boukhara et Rueil-Malmaison sont jumelées depuis 1999, tandis que Patrick Ollier s’était rendu sur place en Ouzbékistan en 2010.

Un jumelage dynamique

« [Cet accord] implique un partenariat sur un large éventail de questions, y compris l’organisation de visites mutuelles des groupes de touristes, le développement du marché du tourisme de chacune des régions et la diffusion d’informations sur le potentiel touristique », a déclaré le représentant de la préfecture de la région de Boukhara. « Les parties ont également l’intention de promouvoir l’échange des délégations des fonctionnaires et des hommes d’affaires pour se familiariser avec les meilleures pratiques et les réalisations dans le domaine de tourisme », a-t-il ajouté.

Lire aussi sur Novastan : Chavkat Mirzioïev se rendra en France à l’automne

Des entreprises françaises pourraient notamment investir dans le tourisme à Boukhara. La délégation ouzbèke s’est surtout intéressée aux méthodes de contrôle de la sécurité de la ville française qui pourraient êtres appliquée à Boukhara afin de rendre le tourisme plus sûr dans un des lieux majeurs du tourisme ouzbek. Le maire de Rueil-Malmaison a également déclaré à la chaine de télévision ouzbèke Ozbekiston 24 qu’il planifiait d’ériger dans sa ville un monument au célèbre médecin boukhariote, Abu Ali Bin Sino, ou Avicenne.

Un vol direct Paris-Boukhara 

En outre, le côté ouzbek a signé un mémorandum sur la coopération mutuelle avec l’Agence pour le développement du tourisme de France, Atout France. La région de Boukhara s’est engagée à créer un vol direct de la France à Boukhara avec des prix compétitifs ainsi qu’à aider pour la délivrance de visas pour les groupes et les touristes individuels. Le côté ouzbek est également prêt à coopérer pour fournir des prix compétitifs dans les hôtels et les bus touristiques spéciaux dans la région de Boukhara.

La ville de Boukhara est une des attractions touristiques majeures de l’Ouzbékistan. Le jumelage avec Rueil Malmaison acté en 1999 continue a porter ses fruits. En 2009 déjà, Le Conseil Municipal de Rueil-Malmaison avait voté une subvention de 12 000 euros destinée à la restauration du mur d’enceinte de la Résidence de l’Emir de Boukhara, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Article traduit du russe par la rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Des travaux dans le centre ville de Boukhara, joyau de l’ancienne route de la Soie.
La rédaction
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *