Kalian Minaret Boulkhara Ouzbékistan

Bouygues signe un contrat pour construire une zone touristique à Boukhara

Partager avec

L’entreprise de construction française Bouygues revient en Ouzbékistan avec un nouveau contrat pour la construction d’une zone touristique dans la ville de Boukhara. La visite en France du président ouzbek, Chavkat Mirzioïev, les 8 et 9 octobre prochains semble déjà être un succès pour les grandes entreprises françaises.

La Banque nationale d’Ouzbékistan (NBU) et la société française Bouygues ont signé un accord de coopération pour la mise en œuvre de projets dans le secteur du tourisme pour un montant de 100 millions d’euros, selon les informations du média ouzbek, Podrobno.uz et du communiqué officiel de la Banque nationale d’Ouzbékistan.

Lire aussi sur Novastan : Les banques françaises signent pour 800 millions d’euros de contrats avec l’Ouzbékistan

L’accord a été signé le 5 octobre à Paris dans le cadre du forum économique franco-ouzbek qui précède la visite présidentielle de Chavkat Mirzioïev à Paris les 8 et 9 octobre prochains. Cette annonce fait suite à celle de la signature de financement à hauteur de 800 millions d’euros entre la NBU et des banques françaises.

Un accord pour construire et gérer une zone touristique à Boukhara

L’accord prévoit la construction de la zone touristique Kadimy Bukhoro, comprenant des hôtels, un centre commercial et de divertissement, des restaurants, un complexe résidentiel de luxe, des jardins paysagers et d’autres installations.

Bouygues, va s’occuper de la conception et de la construction, mais aidera également à trouver de nouveaux investisseurs pour réaliser ces projets. Bouygues participera aussi à la gestion des installations une fois construites, selon les informations données par la Banque nationale d’Ouzbékistan à Podrobno.uz.

Lire aussi sur Novastan : Ouzbékistan : comment Boukhara est devenue le « joyau de l’Est » avant de perdre ce rôle ?

Le projet de construction de la zone touristique de Kadimy Bukhoro a été lancé en octobre 2017 par décret du gouvernement ouzbek sur une surface de 10 hectares en banlieue de la ville de Boukhara. En janvier dernier, l’oligarque russe, originaire d’Ouzbékistan, Alisher Usmanov, a annoncé qu’il participerait à ce projet en tant que sponsor et mécène, sans préciser à quelle hauteur.

Bouygues espère percer en Ouzbékistan

Selon Podrobno.uz, Bouygues envisage également de mettre en œuvre progressivement des projets de construction d’un réseau d’hôtels et de centres de villégiature dans d’autres villes touristiques d’Ouzbékistan.

Lire aussi sur Novastan : Bouygues revient en force au Turkménistan

Bouygues avait construit l’hôtel Sheraton à Tachkent dans les années 1990 et 2000, mais n’était plus actif en Ouzbékistan depuis plusieurs années. Cette année marque donc le retour en force de Bouygues en Asie centrale, maintenant en Ouzbékistan, après le Turkménistan où la compagnie française construit déjà plusieurs bâtiments.

Lire aussi sur Novastan : L’Ouzbékistan espère signer 4 milliards d’euros de contrats avec la France

Comme l’a expliqué Sadyk Safaïev, premier vice-président du Sénat ouzbek, à Novastan, l’Ouzbékistan espère « signer près de 4 milliards d’euros de contrats » avec la France lors de la visite du président ouzbek, Chavkat Mirzioïev. Première décision majeure : l’abolition du régime de visa pour les citoyens français est d’ores et déjà en place depuis le 5 octobre dernier.

Lire aussi sur Novastan : Les français n’ont plus besoin de visa pour aller en Ouzbékistan

Plus de visa pour les Français et des hôtels construits par Bouygues : les échanges touristiques entre France et Ouzbékistan sont très dynamiques. Les différents accords annoncés à la veille de la visite présidentielle préfigurent déjà que cette visite sera un moment clé dans la relation de l’Ouzbékistan avec la France.

La rédaction

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Le minaret Kalian est le plus haut de Boukhara, dans l’ouest de l’Ouzbékistan.
Novastan
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *