Présidents Ouzbek Tadjik Chavkar Mirzioïev Emomalii Rahmon 18 Septembre New York

Chavkat Mirzioïev n’est pas pressé de se rendre au Tadjikistan

Partager avec

Le président ouzbek, Chavkat Mirzioïev, est attendu à Douchanbé. Il peut sembler curieux que le nouvel homme fort de l’Ouzbékistan se soit déjà rendu chez l’ensemble de ses voisins, parfois à 2 reprises, alors qu’il n’a pas encore mis les pieds au Tadjikistan.

Novastan reprend ici un article initialement paru sur ASIA-Plus.

Chavkat Mirzioïev ne s’est toujours pas rendu en visite officielle au Tadjikistan depuis son arrivée à la tête de l’Ouzbékistan.

Pourtant, le 27 décembre dernier, le président tadjik, Emomalii Rahmon, avait déjà invité le leader ouzbek à se rendre à Douchanbé au moment qui lui conviendrait le mieux. Il recevait alors une délégation ouzbèke menée par le vice-Premier ministre ouzbek de l’époque, aujourd’hui démis de ses fonctions, Rustam Azimov.

Lire aussi sur Novastan : Ouzbékistan : Rustam Azimov démis de ses fonctions de vice-Premier ministre

Étrangement, pour le moment, le chef de l’État ouzbek ne semble pas pressé de se rendre en visite officielle chez son voisin tadjik.

En effet, Chavkat Mirzioïev a déjà visité tous les autres pays d’Asie Centrale : il s’est rendu 2 fois au Turkménistan et au Kazakhstan et il a récemment été accueilli en visite officielle au Kirghizstan. Et rien n’a été prévu dans un futur proche pour organiser une visite officielle dans la capitale tadjike.

D’importants préparatifs

Selon une source au sein du gouvernement du Tadjikistan, « à l’heure actuelle, les conditions sont réunies pour organiser une visite d’État de Chavkat Mirzioïev au Tadjikistan. »

Lire aussi sur Novastan : Transition en Ouzbékistan et rapprochement avec le Tadjikistan

Cette même source précise que cela fait déjà quelques mois que les commissions intergouvernementales du Tadjikistan et de l’Ouzbékistan travaillent activement sur le réglement des conflits liés à certaines portions des frontières étatiques. Ces mêmes structures s’occupent aussi de régler les différends en matière de coopération commerciale et économique.

Lire aussi sur Novastan : Chavkat Mirzioïev propose des « frontières ouvertes » avec le Kirghizstan

« Avant la visite du président ouzbek, il est nécessaire de préparer au mieux de nouveaux projets d’accords et de nouvelles conventions interétatiques. Je ne vous cache pas que, à l’issue de cette visite très attendue, nous signerons un accord de partenariat stratégique du même type que celui que le Tadjikistan a déjà signé avec la Russie, le Kazakhstan et la Chine. », ajoute la source au sein du gouvernement tadjik.

Lire aussi sur Novastan : Chavkat Mirzioïev à Moscou pour renforcer la coopération avec le « grand frère » russe

D’aucuns sont convaincus que la future visite de Chavkat Mirzioïev à Douchanbé aura pour conséquence la signature d’un ensemble conséquent d’accords intergouvernementaux dont la quantité sera supérieure à ce qui a résulté des visites du président ouzbek à Achgabat, Astana ou Bichkek.

Lire aussi sur Novastan : Quand Chavkat Mirzioïev se rend au Kazakhstan : « Nos concitoyens attendent énormément de nous »

Les diplomates tadjiks expliquent que le fait que la visite n’ait pas encore eu lieu vient de la nécessité de prendre le temps nécessaire pour que les résultats soient à la hauteur d’une rencontre de ce niveau.

« Les présidents ne réalisent pas ce genre de visites pour l’amour du protocole. En règle générale, des documents très sérieux sont signés à cette occasion. », déclare un diplomate tadjik contacté par ASIA-Plus.

Selon la majorité des politologues tadjiks, Chavkat Mirzioïev a déjà montré au cours d’une année de présidence que l’Ouzbékistan avait résolument entrepris d’améliorer ses relations avec ses voisins, parmi lesquels figure le Tadjikistan.

Des rencontres tous azimuts

Élu le 4 décembre 2016 à la tête de l’Ouzbékistan, Chavkat Mirzioïev a réalisé sa première visite à l’étranger le 6 mars dernier au Turkménistan. Différents accords, dont un partenariat stratégique et économique, un mémorandum de développement de la coopération dans le domaine des transports ferroviaires et un programme intergouvernemental de coopération entre ministères des Affaires étrangères des 2 pays pour 2017-2018, avaient alors été signés.

Lire aussi sur Novastan : Première visite d’Etat du nouveau président ouzbek au Turkménistan

Les 22 et 23 mars derniers, le président ouzbek s’est rendu au Kazakhstan. Les dirigeants des 2 États ont alors signé une déclaration commune sur l’approfondissement du partenariat stratégique et un accord permettant le renforcement du bon voisinage entre Ouzbeks et Kazakhs. D’autres documents comme un accord sur la coopération interrégionale et un programme de coopération entre les ministères des Affaires étrangères avaient également été finalisés à cette occasion.

Lire aussi sur Novastan : Chavkat Mirzioïev à Astana pour redessiner l’Asie centrale

Enfin, au Kirghizstan, la visite de Chavkat Mirzioïev s’est avérée fructueuse avec, notamment, un accord sur la frontière ouzbéko-kirghize. Des accords intergouvernementaux de coopération économique, commerciale, humanitaire et culturelle ont également été conclus entre différentes villes ouzbèkes comme kirghizes.

Lire aussi sur Novastan : Chavkat Mirzioïev au Kirghizstan : une visite historique

Bien que la rencontre officielle tarde, il est vraisemblable que le Tadjikistan et l’Ouzbékistan parviendront à s’accorder sur ces mêmes thèmes par l’intermédiaire de leurs présidents respectifs.

Traduit du russe par Juliette Chevée

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur TwitterFacebookTelegramLinkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Les présidents ouzbek et tadjik, Chavkat Mirzioïev et Emomalii Rahmon, le 18 septembre à New York
President.tj
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *