Musée Louvre Paris

Des artefacts ouzbeks au musée du Louvre

Partager avec

Une délégation du musée du Louvre se rendra en mai prochain en Ouzbékistan. Le Louvre, symbole de la capitale française, devrait exposer une collection d’artefacts archéologiques ouzbeks en 2021.

Novastan reprend et traduit un article initialement paru sur Podrobno.uz.

La nouvelle est tombée le 1er mars dernier. En 2021, des pièces archéologiques en provenance d’Ouzbékistan seront exposées au musée du Louvre. C’est ce qu’a annoncé la vice-directrice du Fonds de Développement pour la Culture et les Arts du pays le plus peuplé d’Asie centrale, Gaïané Oumerova.

Une rencontre prévue en mai

Représentante du ministère de la Culture ouzbek, Gaïané Oumerova a annoncé qu’une délégation de représentants du musée le plus célèbre de France se rendra à Tachkent en mai prochain pour discuter des détails de l’organisation de cet événement artistique primordial pour l’Ouzbékistan.

Lire aussi sur Novastan : Censure et intimidations dans une galerie d’art en Ouzbékistan

« Je ne peux pas pour l’instant dire exactement comment s’organisera concrètement cette exposition et quelles seront ses répercussions. Nous attendons la venue en mai 2018 d’une délégation du Louvre. Elle sera composée du directeur et des principaux conservateurs du musée. Suite à cette visite, nous devrions être en mesure d’établir la liste définitive des artefacts qui seront envoyés et exposés à Paris », a expliqué la fonctionnaire ouzbèke.

D’importants projets à l’international

Gaïané Oumerova a également souligné que des délégations du musée du Louvre se sont déjà rendues à plusieurs reprises en Ouzbékistan pour discuter de la possibilité d’organiser de telles expositions. Mais rien ne s’était concrétisé au cours de ces différentes rencontres.

« Cela fait trois ans que nous menons des discussions sur le sujet, mais les résultats ont tardé. Cette année, nous invitons à nouveau le Louvre à considérer la possibilité d’exposer nos artefacts. Leur réponse a été positive et la date a été fixée à 2021. Sans connaître pour l’instant la date exacte, nous avons un accord et nous sommes prêts à l’honorer », a détaillé la représentante ouzbèke.

Lire aussi sur Novastan : Dilnoza Tacheva : portrait d’une étoile montante de l’art kirghiz

Outre cette exposition au Louvre d’ici trois ans, le Fonds de Développement du ministère de la Culture de l’Ouzbékistan envisage l’organisation d’autres événements d’importance à l’étranger. Ses représentants ont pris contact avec de nombreuses galeries d’art à travers le monde, que ce soit à Washington, à Vienne ou pour la Biennale de Venise.

Traduit du russe par Jérémy Lonjon
Rédacteur en chef de Novastan

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur TwitterFacebookTelegramLinkedin ou Instagram !
Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Le musée du Louvre à Paris
Benh LIEU SONG
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *