Ecoliers Fergana Ouzbékistan Queue Inscription Scolaire

Des psychologues et des armes dans les écoles ouzbèkes

Le gouvernement ouzbek fournit désormais des armes d’entraînement aux établissements d’enseignement secondaire dans le cadre d’une formation militaire de base. Parallèlement, la mise en place de services psychologiques dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire a également été annoncée.

Selon les sources du média ouzbek en ligne Kun.uz, les établissement d’enseignement secondaire de l’Ouzbékistan sont en cours d’approvisionnement en armes d’entraînement, dans le cadre de la mise en place d’une formation militaire de base pour les étudiants de 10ème et de 11ème année, soit la seconde et la première des lycées français. Cette disposition est prévue par un décret gouvernemental du 24 octobre 2017.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois, ou en devenant membre par ici.

La formation prévoit 68 heures dispensées aux élèves de 10ème année et 51 heures aux élèves de 11ème année. Chaque classe doit voir passer entre ses mains 10 types d’armes d’entraînement en vue de l’apprentissage, qui est supervisé dans son ensemble par le département de la Défense. 1 214 établissement de la province de Samarcande ont déjà aménagé des salles de classe spéciales afin d’accueillir les enseignements.

L’ouverture de services de psychologie

Parallèlement, le gouvernement ouzbek a annoncé le 12 juillet dernier, par l’intermédiaire du réseau social Telegram, l’instauration de services de psychologie dans tous les établissements de l’enseignement primaire et secondaire. Le décret prévoit 36 heures de travail hebdomadaire pour 1 à 3 psychologues, selon la taille de l’établissement d’accueil.

Ecoliers Ouzbékistan Uniformes

La procédure de certification des psychologues affectés aux établissement d’enseignement général doit être renouvelée tous les cinq ans, tandis que celle des psychologues affectés aux établissements spécialisés ou professionnels doit être renouvelée tous les trois ans. Les certifications ont lieu chaque année entre mars et juin.

Psychologie ou orientation professionnelle ?

Selon le communiqué officiel, ces services psychologiques sont prévus pour « encourager le juste choix professionnel des étudiants en fonction de leurs capacités, de leurs talents, de leurs intérêts et de leurs inclinations professionnelles ».

Lire aussi sur Novastan : Ouzbékistan : la jeunesse, un chantier décisif pour Chavkat Mirzioïev

Le journaliste et activiste ouzbek Nikita Makarenko a exprimé sa déception sur son compte Facebook, en relevant le fait qu’il ne s’agit pas d’une véritable assistance psychologique aux étudiants, mais seulement d’une aide à l’orientation professionnelle. Se référant aux textes qu’il a publiés sur Gazeta.uz depuis 2017, le journaliste explique que les psychologues sont le seul remède aux maux qui touchent actuellement les établissements scolaires de son pays ; « le harcèlement, les conflits, les drogues, la dégradation ».

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Nikita Makarenko fait également le parallèle avec l’arrivée des armes d’entraînement dans les classes scolaires de l’Ouzbékistan, pour mettre en évidence le paradoxe de la situation, et ironiser sur les décisions du gouvernement : « Touchdown. Jackpot. Nous allons donc surmonter la violence et le harcèlement à l’école ».

Magomed Beltouev
Rédacteur pour Novastan

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à nous suivre sur Twitter, Facebook, Telegram, Linkedin ou Instagram ! Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire ou nous soutenir en devenant membre de la communauté Novastan.

Des écoliers de Fergana font la queue pour une inscription scolaire.
Flickr/Adam Jones
Des écoliers ouzbeks en uniforme.
Flickr/Peretz Partensky
Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *