Centrale thermique

EDF gagne un contrat en Ouzbékistan

Partager avec

L’entreprise française EDF a gagné le contrat de l’étude de faisabilité pour la construction d’une centrale thermique en Ouzbékistan. L’arrivée d’EDF sur un projet de cette taille montre le succès des entreprises françaises en Ouzbékistan depuis le début de l’année.

La compagnie nationale ouzbèke UzbekEnergo a annoncé le 31 juillet dernier que EDF avait remporté la possibilité de préparer une étude de faisabilité pour la construction d’une centrale thermique au gaz de 900 mégawatts dans la région de Syr-Daria, dans l’ouest de l’Ouzbékistan.

Ce projet d’un coût de 910 millions de dollars sera, selon sputnik.uz, financé par un prêt de banques étrangères de 500 millions de dollars.

Un programme de construction de centrales thermiques ambitieux

Le lancement de l’étude de faisabilité pour construire cette nouvelle centrale thermique avec EDF permettra de remplir les ambitieux objectifs d’UzbekEnergo  de construction de 9 nouvelles centrales thermiques d’une capacité totale d’environ 3 240 MW selon la stratégie nationale pour 2015 à 2019. Cela représente une croissance de près 26% des capacités installées de génération d’électricité de l’Ouzbékistan.

L’Ouzbékistan est le principal producteur et exportateur net d’électricité en Asie centrale.  Les 25 centrales génératrices d’électricité du pays ont une capacité de 12 500 MW, 89% étant produite grâce aux énergies fossiles (principalement du gaz) et le reste provenant de centrales hydroélectriques.

Lire aussi sur Novastan : L’Ouzbékistan signe contre toute attente l’accord de Paris sur le climat

Cette nouvelle centrale thermique sur laquelle EDF va travailler viendra s’ajouter à la plus puissante centrale thermique d’Asie centrale qui se trouve dans la région de Syr-Darya. Construite en 1981, avec une capacité de 3 000 MW la centrale thermique de Syr-Darya représentait quelques 25% de la production totale de l’Ouzbékistan.

L’Ouzbékistan réussit aux entreprises françaises en 2017

L’arrivée d’EDF en Ouzbékistan après celle de Peugeot-Citroën (PSA) en mai dernier, confirme l’ouverture actuelle du pays aux entreprises françaises.

Lire aussi sur Novastan : PSA s’implante en Ouzbékistan

Ce nouveau contrat fait également suite à la venue en mai 2017 d’une importante délégation du MEDEF en Ouzbékistan, au cours de laquelle avait été signé deux accords de coopération et un contrat.

La rédaction

Centrale thermique dans la région de Tachkent
Novastan
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *